Aquaculture

Tizi ouzou : La production aquacole locale portée à 10 000 tonnes de poissons d’ici à 2020

La production aquacole de la wilaya de Tizi-Ouzou sera portée à 10 000 tonnes de poissons par an d’ici à 2020, a déclaré, mardi, le directeur de la pêche et des ressources halieutiques lors d’une conférence de presse.
Cette augmentation significative de la production, qui n’est que de 1 500 tonnes actuellement, sera rendue possible, grâce au lancement de 14 projets de fermes aquacoles au courant de l’année 2017 au niveau des localités de Tigzirt et d’Azeffoun, a affirmé Bélaïd Abdelhafidh. «Notre produit de pêche au niveau des côtes de la wilaya ne dépasse pas les 1 500 tonnes par an, soit un taux 1,5% de la production nationale qui est de
100 000 tonnes, ce qui est très dérisoire par rapport à la demande exprimée au niveau local estimée à 5 000 tonnes par an. Pour augmenter la production, nous devons encourager les investissements privés en aquaculture et les accompagner dans la concrétisation de leurs projets», a-t-il précisé.
Cette quantité de poisson, qui sera produite dans le cadre des investissements privés dans le secteur de l’aquaculture, permettra de couvrir la demande exprimée au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou estimée à 5000 tonnes, a-t-il indiqué, soulignant que la production en élevage apportera également une solution à la hausse des prix due, notamment, à la rareté de la ressource.
Dans ce contexte et dans la perspective de mettre fin à la spéculation qui a également sa part de responsabilité dans l’augmentation des prix du poisson, le directeur a annoncé deux projets d’aménagement des halles à marrée au niveau des ports de Tigzirt et d’Azeffoun avant la fin de l’année en cours.
Au niveau d’Azeffoun, a-t-il expliqué, une procédure de récupération de l’ancienne halle à marée, réalisée par un particulier, est actuellement en cours en vue de la relancer, tandis que celle de Tigzirt est actuellement en chantier et sa livraison est attendue pour les mois à venir.
Parmi les fermes déjà en production au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Bedaïd a cité celle consacrée à l’élevage des moules et des huîtres au niveau de Sidi Khaled dans la daïra de Tigzirt, d’une capacité de 200 tonnes, et la ferme pilote d’Azeffoun qui approvisionne le marché de 58,18 tonnes de poissons. Le conférencier a évoqué également des projets de fermes pilotes en Algérie et en Afrique dans la production de certaines espèces marines comme la corail bleu d’Australie et de la sériole qui seront implantées au niveau de la ferme aquacole de Talwahcht, dans la commune de Mizrana, ce qui contribuera, à coup sûr, au développement de l’économie locale, a-t-il estimé.