15.9 C
Alger
4 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Station de dessalement de l’eau de mer de Cap Blanc (Oran) : Réception des équipements dans les prochains jours

La réception des équipements de la station de dessalement de l’eau de mer de Cap Blanc (ouest de la wilaya d’Oran) d’une capacité de 300.000 m3/jour, qui doit être réceptionnée fin 2024, sera entamée dans les prochains jours, a-t-on appris samedi du wali d’Oran, Said Sayoud.
Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite d’inspection à cette infrastructure située dans la commune d’Ain El Kerma, Sayoud a annoncé la réception du premier lot d’équipements utilisés dans le traitement de l’eau de mer dont les pompes, s’effectuera la semaine prochaine et sera suivie par celle d’un autre lot en fin décembre en cours et celle du restant au début de l’année prochaine. Il a fait savoir que ces équipements seront installés en fin février ou au début du mois de mars prochains, ajoutant que le lancement de la phase des essais techniques est prévue en octobre de l’année prochaine. En outre, il a indiqué que les travaux se déroulent à une cadence accélérée suivant le calendrier fixé ce qui permettra de lancer les essais techniques en fin aoÛt ou a u début de septembre prochains. Le même responsable a précisé que le taux d’avancement des travaux de génie civil a dépassé 60 % alors que celui des travaux en général de ce projet pris en charge par les filiales du groupe Sonatrach que sont la Société algérienne d’énergie soutenue par la Société nationale de génie civil et de construction et l’Entreprise des grands travaux pétroliers, est de 38 %. Par ailleurs, Sayoud a fait part du lancement de la pose de canalisations sur une distance de 8 kilomètres pour le transport de l’eau potable de la station vers quatre réservoirs de contenance globale estimée à 70.000 mètres cubes, notant que le taux d’avancement de ces travaux a dépassé 35 % pour être achevés au courant du premier semestre de l’année prochaine ou au début du second semestre. La station de dessalement de l’eau de mer, dont la réalisation a été confiée à des entreprises algériennes à 100 %, sera réalisée dans un délai de 24 mois et devra être réceptionnée en fin 2024. Une fois mise en service, elle couvrira les besoins de la population de la partie-ouest de la wilaya en eau potable, à l’instar des dairas de Boutlélis et Ain Turck et des wilayas limitrophes dont Sidi Bel-Abbès, Mascara et Ain Témouchent.

Related posts

Pour non-respect des mesures barrières : Proposition de fermeture de certains espaces publics à Tizi Ouzou

courrier

Agronomie saharienne : Les cultures stratégiques, une option alternative aux hydrocarbures

courrier

Aïn Témouchent : l’olivier d’alignement objet d’un saccage caractérisé

courrier

Ghardaïa : des aides pour la réhabilitation des habitations et des locaux commerciaux

courrier

TIZI-OUZOU : Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue

courrier

Céréaliculture à Constantine : Hausse sensible de la surface réservée

courrier