Soutien aux groupes terroristes : Trois personnes arrêtées par l’armée

Trois éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés à Médéa et une casemate et 2 bombes de confection artisanale ont été détruites à Tipaza lors d’opérations, menées mardi, par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué, hier, le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’ANP a arrêté, le 19 septembre 2017, trois éléments de soutien aux groupes terroristes à Médéa (1e RM), tandis qu’un autre détachement a détruit, lors d’une opération de fouille et de recherche à Tipaza, une casemate, deux bombes de confection artisanale, des substances de vivre, de plaquettes photovoltaïques, des effets vestimentaires et d’autres objets», précise la même source.
Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, «des détachements de l’ANP ont intercepté à Tamanrasset, In Guezzam (6e RM) et El Oued (4e RM),
20 contrebandiers et saisi 3 véhicules tout-terrain, 2 380 litres de carburant, 28,6 quintaux de denrées alimentaires, 14 quintaux de tabac et divers outils d’orpaillage», ajoute le communiqué.
En outre, des Gardes-frontières et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont arrêté à Tlemcen (2ème RM) et Ghardaïa (4e RM) deux narcotrafiquants et saisi 128 kilogrammes de kif traité, tandis que 20 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen (2e RM), Adrar et Béchar (3e RM)», conclut le MDN.