AADL

SOUSCRIPTEURS à L’AADL (2001-2002) D’ALGER : Début, aujourd’hui, de l’opération de paiement de la dernière tranche

L’Agence nationale d’amélioration et du développement du logement (AADL) lancera, aujourd’hui, une vaste opération de remise des ordres de paiement de la quatrième et dernière tranche de l’apport personnel des souscripteurs du programme «AADL-1» et informe, sur son site web, les souscripteurs (2001-2002) affectés aux sites de Sidi Abdellah 3 000 logements (Aslan), Sidi Abdellah 3 000 logements (Quartier 23), Sidi Abdellah, Quartiers 28 et 29 (sites 1 et 2), Sidi Abdellah, Quartiers : 18, 22 et 29, Aïn El Melha (ilots 12, 13, 15, 16 et 17), ainsi que celui de Ouled Fayet (ilots 23, 24, 25, 27 et 28), qu’ils sont concernés par le paiement de la 4e tranche.

Lors de cette opération qui concerne un quota de plus de 10 000 souscripteurs dans la wilaya d’Alger, les bénéficiaires inscrits en 2001 ou 2002 pourront récupérer les ordres de paiement de la 4e et dernière tranche de l’apport personnel, estimé à 5 % du prix global du logement, soit 105 00 DA pour un F3 et 135 000 DA pour un F4, a indiqué la même source qui rappelle, également que : « Les souscripteurs auront un délai d’un mois pour payer la dernière tranche, puis ils seront convoqués, progressivement par un notaire pour la délivrance de leur acte notarié à partir du mois de Ramadhan prochain.
Par ailleurs, l’AADL a précisé qu’après le versement de la dernière tranche, le bénéficiaire sera contacté par un notaire pour l’accomplissement des formalités nécessaires et l’établissement de l’acte notarié du logement qui précèdera à la remise des clés. De même, l’AADL a détaillé, sur son site web, le déroulement de l’opération de remise des ordres de paiement pour les souscripteurs qui s’effectuera en deux étapes et informe également les concernés par cette 4ème tranche sont priés de consulter le site web de l’agence pour imprimer l’ordre de versement à partir de mardi 9 avril 2019 (Sidi Abdellah) et le jeudi 11 avril 2019 (Aïn El Melha et Ouled Fayet).
Mehdi Isikioune

PLUS DE 1 300 ENTREPRISES ONT CESSÉ LEURS ACTIVITÉS ET 3 000 AUTRES MENACéES
La crise secoue le secteur du bâtiment
«Plus de 1 300 entreprises ont cessé leurs activités faute de plan de charge  et  3 000 autres sont menacées de disparition », a indiqué hier l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA), dans un communiqué rendu public. L’UGEA relève, également que 1360 entreprises ont cessé leurs activités faute de plan de charge et de non signature des différents avenants ainsi que les différents retards de paiement des situations pour l’année 2018/2019, ajoutant, ainsi qu’à la fin mars 2019, il a été rapporté la perte de 125 000 emplois. Il y a lieu de souligner, également que le secteur du bâtiment et des travaux publics et de l’hydraulique (BTPH) est secoué actuellement  par la crise  et les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme.

M. I.