SGS

SGS investit plus de 300 millions DA à Hassi Messaoud

C’est lors du Salon international de l’industrie pétrolière et gazière en Afrique qui s’est déroulé à Oran, du 21 au 24 mars 2017, que SGS a annoncé le lancement de son activité pour le secteur en amont Upstream et d’un laboratoire innovant dédié à la détermination par analyse PVT des caractéristiques et du comportement des fluides de réservoir. En tant que leader mondial de l’inspection, de la vérification, de l’analyse et de la certification, entre autres pour le secteur pétrolier et gazier, et avec une approche solide, basée sur la connaissance et la technologie, ainsi que son engagement pour la qualité et la sécurité, SGS continue son développement et son investissement en Algérie en apportant des solutions innovantes à tous les niveaux de l’industrie pétrolière et gazière. Cet investissement de plus de 300 millions de dinars, entrainera la création d’une trentaine d’emplois et la formation de la ressource humaine à de nouvelles disciplines assurant ainsi un transfert technologique de pointe. À travers ses activités Upstream, SGS propose l’échantillonnage et l’analyse des fluides de réservoirs et de production (analyse PVT) que ce soit à travers son nouveau laboratoire, situé à Hassi Messaoud ou directement sur site (Rapid Deployment Kit RDK) ; outre l’analyse, SGS propose aussi les services d’essais aux puits (DST, Well testing et Slickline), la gestion et la distribution des échantillons, les services de diagraphie, d’étalonnage, de mesure des émissions ou de conseil en comptage des émissions, le but étant de garantir et assurer la précision de tous les outils et matériel de mesure et de comptage des hydrocarbures. En ce qui concerne le secteur en aval (Downstream), SGS continue sa contribution à travers l’apport d’un soutien au niveau de la distribution et de la vente au détail, comprenant les services d’analyses des produits d’hydrocarbures, les services d’étalonnage, les audits d’installations, la détection de fuites des bacs et réservoirs et la maintenance.

Une compagnie aérienne américaine empêche des petites filles d’embarquer en legging
Cachez ce legging que je ne saurais voir. Dimanche, la compagnie aérienne United Airlines a empêché deux jeunes filles d’embarquer sur un vol à l’aéroport de Denver, la faute à ce bout de tissu visiblement jugé inapproprié. Shannon Watts, fondatrice d’un groupe pour le contrôle des armes à feu, se trouvait dans l’aéroport, attendant son vol pour Mexico, lorsqu’elle a assisté à la scène qu’elle a immédiatement relayée sur Twitter. «Une agent ne laisse pas embarquer des filles de Denver pour Minneapolis parce que l’élasthanne n’est pas autorisé ?», s’est-elle interrogée, avant d’expliquer : «Elle les force à se changer ou à mettre des robes par-dessus leur legging pour pouvoir embarquer.» «Depuis quand united réglemente-t-il la tenue des femmes?», s’est-elle enfin étonnée. Les «femmes» en question sont trois petites filles âgées d’environ dix ans, qui devaient embarquer pour Minneapolis, dans le Minnesota. L’une d’entre elles a accepté de se changer et a finalement pu décoller mais les deux autres sont restées au sol. Face à l’indignation qui s’est très vite déversée sur les réseaux sociaux, la compagnie s’est justifiée et a donné raison à l’agent qui expliquait faire simplement appliquer les règles. Les jeunes filles étaient des «pass riders», des proches d’employés qui peuvent voyager gratuitement ou à tarif réduit, a expliqué United Airlines. «Profitant de cet avantage, les « pass riders » sont considérés comme représentant la compagnie […] et comme beaucoup de compagnies, nous demandons à nos employés et aux « pass riders » de respecter nos règles vestimentaires», stipule un communiqué publié sur Twitter. Tous les passagers «classiques» sont en revanche bienvenus en leggings, assure United Airlines qui a cru bon de tweeter, pour preuve, la photo d’une femme en train de faire du yoga dans l’aéroport, vêtue du fameux pantalon en élasthanne.

Le parti de Merkel rafle la mise à une élection régionale en Sarre
Le parti conservateur d’Angela Merkel a nettement remporté, dimanche, une élection régionale en Sarre avec au moins 40% des voix, douchant les espoirs des sociaux-démocrates, selon des médias. Le parti social-démocrate (SPD) a été nettement distancé lors de ce scrutin test, avec entre 29% et 30% des voix selon les estimations des chaînes publiques ARD et ZDF, alors que cette première élection de l’année devait mesurer la capacité réelle de son nouveau dirigeant Martin Schulz à faire vaciller Angela Merkel après 12 ans de pouvoir. Les derniers sondages avant le scrutin avait prédit plus de 30% au SPD qui est également en recul par rapport à son score du dernier scrutin pour le renouvellement du Parlement régional en Sarre, en 2012, où il avait obtenu 30,6% des voix, alors que la CDU de Mme Merkel, elle, progresse de cinq points à 41% selon ARD et 40% selon la chaîne de télévision ZDF.

33 blessés dans une explosion à Liverpool (Angleterre)
Plus d’une trentaine de personnes ont été blessées dont deux grièvement, lorsqu’une explosion a détruit un certain nombre d’immeubles, survenue samedi soir, dans la ville de Liverpool, au nord-ouest de l’Angleterre, a confirmé une source policière le lendemain de l’incident. Les services d’incendie et de secours de Merseyside ont déclaré avoir reçu un appel à 21h samedi les informant d’une explosion, probablement liée à une fuite de gaz, dans le quartier de New Ferry, une communauté bordant le fleuve Mersey. L’explosion a détruit un grand studio de danse et des dizaines d’immeubles. La déflagration a été entendue à plus de 10km. Selon le chef des pompiers, Dan Stephens, les dégâts sont considérables. Les résidents du quartier ont confié aux médias que la force de l’explosion était semblable à un séisme. Les blessés ont été conduits à l’hôpital après l’explosion et la zone a été bouclée pour des raisons de sécurité, certaines maisons ont également été évacuées

Un mort et trois blessés graves dans un incendie à Strasbourg
Une personne a trouvé la mort et trois autres ont été grièvement blessées dans un incendie, qui s’est déclaré, dimanche, dans un immeuble de quatre étages à Strasbourg, ont indiqué, hier, les services de secours. Un homme, sa mère et son épouse ont été héliportés vers l’hôpital en état d’urgence absolue. Leur pronostic vital est engagé, précisent les mêmes sources, Cinq autres personnes ont été intoxiquées par les fumées, dont une fillette de 7 ans et un garçon de 6 ans, qui ont été évacués au moyen de la grande échelle du quatrième étage, ajoutent les services de secours. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’incendie.

Australie : découverte rare d’empreintes de dinosaures
Une découverte majeure. Des chercheurs ont mis au jour 21 types différents d’empreintes de dinosaures dans des roches datant jusqu’à 140 millions d’années, situées dans la région reculée de Waldamany, en Australie occidentale. Une équipe de paléontologues de l’Université du Queensland et de l’Université James Cook a examiné des milliers d’empreintes réparties sur 25 kilomètres. Steve Salisbury, principal auteur d’une étude publiée par la Society of Vertebrate Paleontology (SVP), a expliqué ce lundi qu’il s’agit de l’assemblage d’empreintes le plus divers jamais découvert sur la planète. «C’est sans précédent dans le monde». «C’est très important, c’est la trace de dinosaures non aviaires dans la partie occidentale du continent et notre seul aperçu de la faune des dinosaures australiens pendant la première moitié du Crétacé inférieur», il y a environ 100 à 146 millions d’années, a-t-il expliqué. «C’est un endroit magique. C’est le « Jurassic Park australien », dans un paysage sauvage spectaculaire». Cette photo, mise en ligne par un des membres de l’équipe de chercheurs, montre la reconstitution en trois dimensions d’une des empreintes.

15 exposants à la 1ère édition de la foire florale d’El Tarf
Quinze exposants représentant les wilayas d’El Tarf, Skikda, Annaba, Jijel et Guelma ont pris part à la première édition de la foire florale, inaugurée, dimanche, à la place 19 mars 1962 d’El Tarf ville, a-t-on constaté. Organisée par la conservation locale des forêts, en collaboration avec divers partenaires, la direction de l’environnement et le larc national d’El Kala (PNEK) notamment, cette foire forale a permis aux visiteurs de découvrir une panoplie de plantes ornementales et essences variées proposées par des entreprises versées dans le domaine aussi bien dans le secteur étatique que privé. Les chapiteaux des exposants proposaient outre des fleurs, arbustes et plants ornementaux et médicinaux, tels que le lentisque, la lavande et le romarin, des roses ainsi qu’une série d’outillage, principalement des manches pour des pioches, binettes et masses ainsi que des tables et chaises en bois noble. Selon le conservateur des forêts cette exposition vise à faire connaître au public les bienfaits des plantes et des fleurs dans le quotidien des citoyens et offre «un support botanique» aux nombreux enfants accompagnant leurs parents. Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette exposition florale, le chef de l’exécutif local a indiqué que ce genre de manifestation sera reconduit, à partir de la saison estivale 2017, à travers les sites attractifs de la wilaya d’El Tarf tels la corniche d’El Kala, les placettes du chef lieu de wilaya et les plages, dans le but de vulgariser et valoriser la richesse florale locale.