Sécurisation des frontières : la gendarmerie en renfort

Une conférence de presse a été organisée hier à l’Etat-Major de la Gendarmerie nationale pour l’évaluation du bilan des activités des différentes unités pour l’année 2014 établi par les commandants des groupements territoriaux, les commandants des gardes-frontières et les groupements d’intervention et de tous les commandants régionaux et de leurs différents services. À cet effet, le général BENAAMANE Hadj Tahar, directeur de la sécurité publique et commandant de la Gendarmerie nationale a ouvert la séance en brossant un tableau sur la sécurité sous ses différentes formes. Une feuille de route a été tracée ainsi que des plans d’activités dans le domaine de la sécurité routière, la sécurité des frontières et toutes les missions ayant trait aux activités de la Gendarmerie nationale pour l’année 2015. Ceci pour une meilleure prise en charge des préoccupations sécuritaires des citoyens, une meilleure lutte contre la criminalité, la protection des personnes et des biens et la protection de l’économie nationale et la sécurité publique. Un séminaire a été organisé au profit des commandants de la Gendarmerie nationale dont l’objectif est de relancer une nouvelle dynamique dans les activités des différentes unités opérationnelles de la Gendarmerie nationale déployées dans les 48 wilayas du pays et de faire valoir des expériences acquises dans le domaine. Dans le but de mettre en place de nouveaux plans et mettre à jour les plans locaux de sécurité des conditions sont réunies susceptibles d’améliorer le travail et de fournir des services publics de qualité au profit de tous les citoyens au niveau national. Par ailleurs, ont été présentées lors de ce séminaire, la situation sécuritaire nationale et internationale ainsi que les mutations socio-économiques internes et leurs répercussions sur la sécurité publique. Il a été également procédé à l’évaluation du travail de la chaîne de la police judicaire de la Gendarmerie nationale. La criminalistique est le soutien à l’enquête judiciaire et la lutte contre la cybercriminalité ainsi que les responsabilités des différents niveaux en matière de lutte anti-terroristes. Dans le bilan des activités de la Gendarmerie nationale en matière de police judicaire durant l’exercice 2014, il a été enregistré diverses affaires comprenant 4499 crimes, 77 952 délits, 3 307 contraventions et exécuté 7 569 mandats de justice. Ces affaires concernent la criminalité de droit commun, la criminalité organisée, les infractions aux lois spéciales des mandats de justice. Comparativement avec l’année 2013, il a été constaté que les atteintes contre les personnes (18623/18006) et contre les biens (19454/19716) ont connu une baisse de 0,1 %. Un taux de 6,75% a été enregistré en matière de personnes arrêtées soit 95 272 en 2014 et 89 246 en 2013. La lecture des statistiques des affaires traitées par les unités de la Gendarmerie nationale en matière de lutte contre la criminalité durant l’année 2014 a permis de relever que les wilayas d’Alger (6,21%), Chlef (5,45%), Sétif (5,.34%), Tipaza (4,41%), Oran (3,99%), Mila (3,51%), Blida (3,39%), Batna (3,32%) et Médéa (3,10%) ont enregistré le taux le plus élevé des affaires traitées. Concernant les atteintes contre les personnes, 18 623 affaires ont été traitées représentant 44,75%. Les wilayas les plus touchées sont Alger (1203), Oran (911), Béjaïa (781) et Tipaza (760). Les homicides volontaires avec 451 affaires représentent 2,42%% des atteintes contre les personnes. Concernant les atteintes contre les biens, 19 454 affaires de droit commun représentant un taux de 47, 81%. Les wilayas les plus touchées sont Alger (2414), Oran (1228), Tipaza (1190), Blida (982) et Tizi Ouzou (876). Les vols constituent 76,44 % soit 14 870 affaires du volume global des atteintes contre les biens avec une baisse de 04,33% en 2013. Vol de cheptel (2031), cambriolages d’habitation (2859), vol de véhicules (995). Dans le cadre de la lutte contre ces formes de criminalité, les unités de la Gendarmerie nationale ont procédé au démantèlement de 85 bandes (1536 personnes) ayant fait l’objet de vols de cheptel et 32 bandes (505 personnes) ayant fait l’objet de vols de véhicules. Les atteintes contre la famille et les bonnes mœurs représentent 1989 affaires soit un taux de 4,78%. Les wilayas les plus touchées sont Chlef (255), Oran (106), Tipaza (123), Annaba (83). Les attentats à la pudeur et les viols constituent respectivement 57, 52% et 12,67% des atteintes contre la famille et les bonnes mœurs avec une baisse de 5,69% et 12,20% par rapport à l’année 2013. Concernant les atteintes contre la tranquillité publique, 1589 affaires ont été enregistrées représentant un taux de 3,73 %. À cet effet, 1809 personnes ont été arrêtées. Par ailleurs, la lutte contre la criminalité organisée, constitue une des priorités de l’action de la Gendarmerie nationale, particulièrement ses unités spécialisées. Elle représente un taux de 12,23% par rapport à la criminalité globale avec une baisse de 16,30%.en matière d’affaires (13638 en 2013). Elle concerne essentiellement : la contrebande, la migration irrégulière, les faux et le trafic des véhicules, les atteintes à l’économie nationale, le trafic d’armes et de munitions, le trafic de drogues. Concernant la criminalité organisée, 11415 affaires traitées et 15218 personnes ont été arrêtées. Concernant la contrebande, 3205 affaires traitées représentant un taux de 28,08% de la criminalité organisée. Concernant l’immigration irrégulière, 1623 affaires traitées représentant un taux de 14,22% de la criminalité organisée soit une baisse de 20,40% par rapport à l’année 2013. Les wilayas les plus touchées sont : Tlemcen (282), Aïn Témouchent (160), Alger (141) et Illizi (108). À cet effet, 3681 personnes ont été arrêtées, notamment les marocains et les Maliens. En ce qui concerne la fausse monnaie, 84 affaires traitées qui représentent 14,22%. Le trafic des véhicules s’est soldé par 335 affaires traitées qui représentent 2,93% de la criminalité organisée. Les wilayas les plus touchées sont Tlemcen (94), Aïn Témouchent (58) et Sidi-Bel-Abbès (34). À cet effet, 444 personnes ont été arrêtées et 291 véhicules saisis. Concernant les atteintes à l’économie nationale, 97 affaires traitées représentant 0,85% de la criminalité organisée. Les wilayas les plus touchées sont Souk-Ahras (13) Tamanrasset et El Tarf (0,9). De même, 14 affaires ont été traitées pour détournement et dilapidation. 10 affaires ont été enregistrées pour fraude fiscale et 49 autres pour infraction à la réglementation des changes. Concernant le trafic des stupéfiants, 3602 affaires traitées qui représentent 19,95% de la criminalité organisée. La période de l’année 2014 a été marquée par la saisie de 107,983 tonnes de kif traité et 410,028 comprimés de psychotropes. Les wilayas les plus touchées sont Blida (260), Tlemcen (218) et Oran (200). À ce titre, 5898 personnes ont été arrêtées (soit un taux de consommateurs de 80,73% et 19,27% de commerçants) avec une baisse de 5,33% par rapport à l’année 2013.
Concernant le trafic de cannabis, plus de 97% des saisies ont été opérées à travers 12 wilayas à savoir Tlemcen 54,8 tonnes, Béchar 14,1 tonnes, Naâma 8 tonnes, Tiaret 6,4 tonnes, Relizane 6 tonnes, Ouargla 4,8 tonnes, Sidi Bel Abbes 2,5 tonnes, Laghouat 2 tonnes, Tindouf 1,8 tonnes, Mascara 1,8 tonnes, El-Oued 1,1 tonnes et Adrar 1 tonne. Part conséquent, la population des mis en cause reste dominée par les personnes de sexe masculin soit un taux de 98,90% âgées entre 18 et 40 ans (89,35%) ayant un niveau d’instruction moyen (60,36%) et sans profession (38,45%).Sur les 5898 mis en cause, 105 mineurs de moins de 18 ans, soit 2%. Selon le commandement de la Gendarmerie nationale, le contexte criminogène dans notre pays demeure caractérisé essentiellement par une délinquance et une criminalité de basses intensités, concentrées dans les agglomérations à forte densité de population.
Lazreg Aounallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>