Souk-Ahras

Secteur touristique : Approbation de 18 projets d’investissement à Souk Ahras

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a validé dix huit projets d’investissement dans le domaine touristique et de l’hôtellerie prévus dans la wilaya de Souk-Ahras, a indiqué, lundi, le directeur local du secteur, Zoubir Boukaâbache à l’APS. Sur les 18 projets validés par le ministère de tutelle, cinq projets concernent des opérations de conversion de domiciles ou biens d’investisseurs en établissements d’accueil pour les touristes et cinq autres projets (des hôtels) dont les travaux de réalisation ont été déjà lancés au chef-lieu de wilaya et dans les communes d’Ouled Idriss, Sedrata et Oued Kbarit, a fait savoir le même responsable. Une fois réalisées, ces nouvelles infrastructures renforceront le parc hôtelier de la wilaya par plus de 350 lits qui viendront s’ajouter aux 246 lits déjà existants, a indiqué le même responsable qui a fait part de l’importance du projet d’extension et de mise à niveau de l’hôtel Oum El-Kheir (ex Sidi Messaoud) classé trois étoiles et devant être réceptionné «courant du 1er trimestre 2018». Evoquant la persistance des contraintes de financement par les banques des projets d’investissement dans le domaine touristique, M. Boukaâbache a indiqué que sur les 18 projets validés, un seul projet a bénéficié de l’accord de financement par la banque (la station thermale prévue dans la commune d’Oued Idriss). La majorité des projets touristiques, lancés dans le cadre de l’investissement privé et qui peinent à démarrer et que des mises en demeure ont été notifiées à leurs propriétaires au début du mois en cours, font face à ‘’des difficultés financière’’, a fait savoir le même responsable. Par ailleurs, le même responsable a annoncé le lancement «prochain» du projet de réalisation d’un complexe thermal à Demssa, dans la commune de Taoura, après un arrêt de trois ans et l’ouverture de hammam Tassa de la commune Ouilane après la régularisation administrative du permis d’exploitation de cette source. Les responsables du secteur du Tourisme de la wilaya de Souk-Ahras ambitionnent de faire de la région une «destination thermale par excellence» à travers l’exploitation de toutes les sources thermales au nombre de 9, réparties sur les communes de Zaârouriya, Ouled Idriss, Ouilane, Lakhdara, Sidi Fradj et Taoura, a-t-on indiqué. Le directeur local du secteur, M. Boukaâbache a indiqué que son administration s’attèle à préparer le cahier des charges pour l’aménagement de la zone d’extension touristique de Madour qui s’étend sur 275 ha en vue de la rendre une destination pour l’investissement touristique d’autant qu’elle se situe à proximité du site archéologique de Madour.