Moussa Touati

Sale temps pour Moussa Touati

Après ses fameuses grèves de la faim, menées en solitario décembre 2016 puis mai 2017, le chef du FNA, Moussa Touati, annonce la couleur. Pour l’histoire, l’acte-I de l’action portait dénonciation de démolition d’un mur à l’entrée de son domicile, à Médéa, alors que le second épisode en date se voulait un rejet des résultats des dernières législatives-un seul siège pour le FNA. Se sentant ainsi plus que jamais amoindri, intra et extra-muros, l’ex-candidat aux Présidentielles-2014 s’acharne désormais-tenez-vous bien- sur «ses propres militants». Les griefs retenus contre la base, de surcroit canevas de tout parti qui se respecte, sont nombreux et des plus frétillants. Fouler au pied les lois du parti, non-paiement des cotisations, opportunisme politique…des accusations-alibis par lesquels Moussa Touati se donne le droit d’appeler au retrait définitif de ces «faux dévots» des rangs du parti qu’il crée dans les années 90. Auquel cas, s’il venait à se réaliser d’ici le prochain congrès, la figure de proue du FNA renoncera à sa démission…pas des moindres la menace de Si Moussa !

Près de 5 000 Européens expulsés du Royaume-Uni
Le nombre des citoyens européens expulsés du Royaume-Uni depuis le vote en faveur du retrait de Londres de l’Union Européenne (UE) est en hausse, selon les chiffres britanniques officiels publiés hier. Près de 5 000 citoyens européens ont été expulsés du Royaume-Uni depuis le référendum du 23 juin 2016 sur le brexit, alors que leur nombre a quintuplé depuis 2010, selon les chiffres du gouvernement. L’expulsion des citoyens européens a augmenté de 26% au cours du premier trimestre de 2017 par rapport à la même période de 2016, soit le niveau le plus élevé au cours des dernières années. Elle a augmenté de 14% l’année dernière, selon une analyse des chiffres publiée par le quotidien The Independent.

Une employée étrangère de la Croix-Rouge tuée en Afghanistan
Une employée étrangère travaillant pour la Croix-Rouge dans le nord de l’Afghanistan a été tuée par un patient en fauteuil roulant, ont indiqué hier des responsables locaux. Elle a été tuée par balles à l’intérieur du centre de soins orthopédique de l’ONG à Mazar-e-Sharif, a indiqué le porte-parole du Comité international de la Croix rouge (CICR) en Afghanistan, Thomas Glass, cité par l’AFP. La victime, dont la nationalité n’a pas été précisée, a été transportée vers l’hôpital de la base militaire de l’Otan à Camp Marmal, où elle a succombé à ses blessures. Deux personnes ont été arrêtées, dont le tireur présumé, décrit par la police comme un «patient régulier». «Il a caché dans son fauteuil l’arme qu’il a utilisée pour tirer sur la victime,» a précisé un porte-parole de la police, Shir Jan Durrani. Le CICR a été la cible de plusieurs attaques dans le nord de l’Afghanistan.

Séisme au Mexique : le bilan passe à 90 morts
Le séisme d’une magnitude de 8,2 qui a frappé jeudi soir le sud du Mexique a fait 90 morts, ont annoncé dimanche les autorités mexicaines. «Nous informons que le bilan des personnes qui ont perdu la vie est passé à 90, dont 71 dans l’état de Oaxaca, 15 au Chiapas et 4 dans l’état de Tabasco», indique la protection civile mexicaine dans un communiqué diffusé dans la soirée.

Le Brent ouvre la semaine à plus de 53 dollars
Le prix du Brent baissait en cours d’échanges européens, à 53,51 dollars le baril, tandis que le WTI américain remontait, dans un marché sans direction. Au matin, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s’établissait à 53,51 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à vendredi soir. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat d’octobre progressait de 27 cents à 47,75 dollars. Le marché tarde à trouver une direction précise, tiraillé par la production incertaine aux états-Unis, et en «dents de scie» au Nigéria et en Libye, expliquent les analystes. Par ailleurs, le Brent avait notamment profité de la faiblesse du dollar, qui se stabilisait hier.

Une participation médiocre aux élections locales russes
Les Russes ont boudé les urnes dimanche pour des élections locales qui constituaient la dernière consultation électorale avant la présidentielle de mars prochain. La plupart des résultats définitifs n’étaient attendus que dans la nuit mais les premiers résultats d’élections de gouverneurs étaient largement favorables au parti proche du Kremlin Russie unie, qui avait remporté il y a un an la majorité absolue aux législatives. Le Premier ministre Dmitri Medvedev, cité par les agences de presse russes, a jugé le bilan «très favorable» à Russie Unie, dont il est le président. Bien que très variés selon les régions, les taux de participation ont été dans l’ensemble faibles, en particulier à Moscou où la Commission électorale parle de 14% à 15% en se fondant sur les chiffres disponibles deux heures avant la fermeture des bureaux de vote. Le vote est particulièrement suivi dans la capitale où un nombre sans précédent de candidats de moins de 35 ans (2.800 sur 7.600) se sont présentés pour pourvoir environ 1.500 sièges de conseillers municipaux.

Deux timbre-poste à l’effigie de l’Opéra d’Alger et le CIC
Algérie poste a procédé le dimanche à l’émission de deux timbre-poste. L’un est consacré à l’Opéra d’Alger et l’autre le Centre International de Conférences. L’émission de ces deux timbres vise essentiellement à faire connaitre ces deux édifices, récemment réalisés et inaugurés. Fruit de l’amitié algéro-chinoise, l’Opéra d’Alger «Boualem Bessaih», un joyau architectural dédié aux activités culturelles en général et théâtrales en particulier, s’étend sur une superficie totale de 35000 m². Pour le CIC «Abdellatif Rahal», c’est un établissement qui s’étendant sur plus de 270000 m². Conçu aux dernières normes de technologies, c’est une œuvre architecturale exceptionnelle. La valeur faciale de chaque timbre, d’une dimension de 43×29/43×29, est de 25 Dinars Algérien. La vente anticipée est prévue durant les journées du dimanche 10 septembre 2017 et le Lundi (hier) dans les 48 Recettes principales des postes situées aux chefs- lieux de wilaya. Cette nouvelle émission philatélique sera accompagnée d’une enveloppe portant l’oblitération premier jour et dont le prix est de 7 Dinar Algérien.

Employabilité des jeunes : deux nouvelles formations proposées gratuitement à Oran
Deux formations seront dispensées gratuitement au profit des jeunes à partir d’octobre prochain à Oran, a indiqué dimanche l’Association locale de promotion de l’entrepreuneuriat et l’innovation (ASPEIN). «L’initiative vise à consolider les chances d’employabilité des jeunes», ont souligné les organisateurs dans un communiqué, précisant que les deux sessions sont dédiées aux métiers de «coach en insertion professionnelle» et de «chef de projets événementiels». La mise en place de ces cursus, d’une durée de neuf mois, intervient dans le cadre d’un programme de formation pour le renforcement de l’employabilité, intitulé «Mansib’y», qui est financé par le Programme national d’Appui Jeunesse Emploi (PAJE), a-t-on expliqué. Une action à vocation similaire avait été organisée par la même association en février dernier, ciblant le renforcement de l’employabilité de jeunes stagiaires de la formation professionnelle. La mise sur pied d’un concept d’orientation et d’accompagnement des porteurs de projets, intitulé «Tewjih», figure également parmi les contributions de cette association en faveur des jeunes.