benghebrit

Réussite et conditions de déroulement des examens du Bac : Benghebrit se porte garante

La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit, a fait savoir que toutes les conditions sécuritaires, psychologiques, et logistiques ont été réunies pour la réussite de l’examen du Baccalauréat, session de juin 2017.
Le ministère de l’éducation nationale semble avoir retenu la leçon de l’année précédente lors de laquelle l’examen du baccalauréat a été entaché par la fuite des sujets et la fraude à travers l’utilisation des moyens technologiques. Afin d’éviter la reproduction de ce scénario, des dispositions et des mesures fermes ont été prises. C’est en tout cas ce que ne cesse d’affirmer la responsable du secteur, Nouria Benghebrit. Pas plus tard que dimanche, la ministre a, en effet, abordé cette question lors d’une session de formation algéro-tunisienne tenue à Tipaza. Elle a assuré, à ce propos, que toutes les conditions sécuritaires, psychologiques et logistiques ont été réunies pour la réussite de l’examen du baccalauréat de la session de juin 2017. Benghebrit a souligné que les services de son département, au même titre que les services concernés de toutes les wilayas du pays, sont prêts, et ont réuni toutes les conditions sécuritaires, psychologiques, et logistiques nécessaires pour le bon déroulement des épreuves du baccalauréat de la session juin 2017, qu’elle a qualifiée de cruciale.
Les conseillers d’orientation travaillent de pair avec les staffs administratif et pédagogique en vue de booster le moral des élèves candidats à cet examen, de façon à les garder concentrés et à leur apprendre à éviter les pièges de la précipitation notamment, a-t-elle ajouté. Au sujet des retards et de l’interdiction faite aux élèves d’entrer aux centres des examens après 9h (matin), la ministre de l’éducation nationale a d’abord appelé au respect des horaires des examens, avant d’affirmer que cette mesure s’inscrit au titre des procédures de sécurisation des épreuves. Elle a, en outre, souligné la mobilisation des walis de la République pour assurer le transport de tous les élèves candidats résidant dans des zones reculées. à rappeler que cette année pas moins de 761701 candidats dont 35.50% candidats libres devront passer le Bac.
En plus des mesures de sécurité appliquées auparavant, il sera question cette année de la réhabilitation de l’ONEC, la réduction du nombre de centres ou les sujets sont gardés, la mise en place de caméras et de vidéos de surveillance au niveau des centres d’impression et de confection des sujets d’examens. En outre, le jour du BAC l’accès des véhicules aux centres d’examens sera strictement interdit, les téléphones portables et autres moyens de communication seront confisqués à l’entrée, et aucun retard ne sera toléré pour éliminer tout risque de fraude.
Les candidats ainsi que leurs parents sont appelés à prendre les dispositions nécessaires pour éviter les retards, sachant que les centres seront ouverts une heure avant le début de l’examen. Pour ce qui est d’autre part de la durée, aucun changement n’a été effectué dans ce sens. Le Bac devra se dérouler durant 5 jours. Les candidats auront comme à l’habitude deux sujets et 30 minutes supplémentaires pour faire leur choix. L’examen devra être entamé du 11 au 15 juin alors que les résultats seront annoncés le 15 juillet.
Ania Nait chalal-Nb