Relogement

Relogement dans la Capitale : La 22e opération avant les législatives

La question du relogement à Alger n’a pas encore atteint son épilogue. La wilaya compte en effet lancer la 22e opération d’affectation de logements, avant le 4 mai prochain, soit à quelques encablures des législatives 2017. Abdelkader Zoukh fait état, dans ce cadre, de 4 000 unités de logements qui seront distribuées au courant de trois étapes.
Lors d’une visite sur le terrain l’ayant amené, samedi dernier, à plusieurs communes de l’est d’Alger, Abdelkader Zoukh a annoncé que prés de 4 000 unités de logement seront distribuées aux habitants des bidonvilles sur trois étapes principales dans le cadre de la 22e opération de relogement de la wilaya d’Alger qui débutera peu avant le 4 mai prochain. Le plan de distribution des nouveaux logements se fera en trois étapes dans le cadre de la 22e opération de relogement. Au total 4 000 unités de logement seront distribuées dont 2000 unités selon la formule public-locatif (LPL) et 2000 autres selon la formule social-participatif (LSP), a-t-il précisé. Avec la distribution de ce lot de logement, la campagne d’éradication des bidonvilles à Alger sera totalement achevée, a indiqué Zoukh.
Le responsable a évoqué par ailleurs des projets de développement dans des communes relevant de la circonscription administrative de Dar El Beida qui a bénéficié du plus grand nombre d’opérations de relogement outre la restitution de terrains importants exploités pour l’intérêt public.
Le wali d’Alger a inauguré à cette occasion des espaces récréatifs et culturels ainsi que 10 stades de proximité. Zoukh qui a inspecté près de 35 projets de développement à travers 7 communes, a mis l’accent sur l’importance de la mise en œuvre du plan de développement local, appelant les collectivités locales à contribuer à l’amélioration de l’environnement du citoyen. Pour rappel, Alger a été doté à travers 21 opérations de relogement de 84 000 nouvelles unités de logements. Il a été éliminé 246 bidonvilles, 368 bâtiments menaçant ruine, 2 244 constructions sur des toits d’immeubles, 9 sites de chalets et 9 quartiers populaires. Ces opérations ont permis le relogement de plus de 36 000 familles dans 42 nouveaux quartiers.

Embellissement de la capitale, «une priorité» qui attend
Abdelkader Zoukh a souligné par ailleurs que l’embellissement de la capitale était la prochaine priorité du gouvernement après que le dossier du relogement soit définitivement clos. Cette opération qui devra s’étendre jusqu’en 2035 vise à reconstruire la capitale en lui donnant un visage attrayant, en améliorant les conditions de vie de la population, avait expliqué le Premier ministre dans ce cadre. De son côté, le wali a appelé au niveau des communes de El Mohammadia, Dar El Beida et Bab Ezzouar, les citoyens et responsables d’accélérer l’élimination des paraboles individuelles et de les remplacer par des paraboles collectives. À Bordj El Kiffan, le wali a inspecté les travaux d’aménagement du Fort Turc qui sera transformé en un service public permettant de l’exploiter dans le tourisme local de la commune et cette dernière bénéficiera d’un quai de plaisance au quartier de la verte rive d’une longueur de 20.000 mètres carrés et d’espaces verts d’une superficie de 2.700 mètres carrés. Auparavant, Zoukh avait appelé les citoyens à adhérer au plan stratégique de modernisation et d’embellissement de la capitale. Le succès du plan, selon lui, dépendra de leur contribution et une collaboration entre citoyens et autorités locales est déterminante dans sa mise en œuvre.
Ania Nait Chalal-Nb