Ranieri met un terme aux speculations : «Mahrez m’a dit qu’il voulait rester à Leicester»

C’est un véritable feuilleton Mahrez auquel on est en train d’assister cet été. Les spéculations autour de l’avenir du joueur de Leicester City ont pris d’autres dimensions depuis quelque temps, lui qui était annoncé partant vers une grosse écurie européenne avant même la fin du précédent exercice.
Ces spéculations ont été confortées par le silence radio observé par l’intéressé à chaque fois qu’il est interrogé s’il allait rester ou pas avec les champions d’Angleterre en titre. D’ailleurs, rien que pour ce début de semaine, il a été pressenti au Barcelone, Manchester City, Chelsea, Arsenal et Paris SG, pour ne citer que ces formations.Dans la foulée, Mahrez a disputé, avant-hier, son premier match amical avec les Foxes, dans le cadre de leur préparation pour la nouvelle saison, un match que ses coéquipiers et lui ont remporté face à Oxford, et durant lequel l’international algérien s’est distingué par une prestation somme toute moyenne.A l’issue de cette rencontre, tous les journalistes attendaient logiquement l’entraîneur de Leicester, Claudio Ranieri, pour l’interroger au sujet du bruit insistant courant sur les contacts qu’aurait son attaquant. Un bruit qui a fini par susciter des doutes chez la direction de Leicester au point où son coach a décidé d’interpeller Mahrez.«J’ai parlé avec Mahrez, et croyez-moi, il m’a texto répondu qu’il souhaitait rester avec nous», a déclaré Ranieri.Avec cette affirmation, l’ancien entraîneur de Monaco espère mettre un terme au feuilleton Mahrez, même si les observateurs s’attendent à ce que les spéculations se poursuivent jusqu’à la clôture du mercato estival en Europe.Entretemps, Leicester veut décourager les potentiels clubs désireux s’offrir les services de la star algérienne, en fixant à 53 millions d’euros le montant de sa lettre de libération, sachant que Mahrez est sous contrat avec les Foxes jusqu’au 2019.
Hakim S.