Gherbi

Rabah Gherbi (sélectionneur national) : «L’objectif de l’Algérie est de passer au deuxième tour»

La sélection algérienne masculine de handball des moins de 21 ans (U-21) aura comme objectif la qualification pour le 2e tour du 21e Championnat du monde de la catégorie prévu à Alger du 18 juillet au 30 du même mois. «Je souhaite voir mon équipe entrer progressivement dans le tournoi et monter en puissance au fil des matchs. Je ne veux pas me prononcer sur nos chances dans le groupe que nous avons hérité, mais notre objectif est de passer l’écueil du premier tour», a indiqué à l’APS le coach du Sept national, Rabah Gherbi.
La sélection algérienne affrontera le Maroc mardi (20h00) à la salle Harcha-Hacène, en match comptant pour la première journée du groupe D. Outre les Marocains, les Verts affronteront aussi la Croatie, l’Arabie saoudite, l’Islande et l’Argentine dans le cadre du tour préliminaire. Le Sept national disputera son deuxième match contre l’Argentine mercredi avant d’observer un jour de repos. Il rencontrera ensuite l’Islande vendredi, la Croatie samedi et enfin l’Arabie saoudite le lundi 24 juillet.
Bénéficiant de l’avantage d’organiser le tournoi, les hommes de Rabah Gherbi joueront tous leurs matchs de qualification à la salle Harcha à 20h00.
«Après notre participation au Championnat d’Afrique, j’ai tenté le pari fou d’engager l’équipe U-21 dans les jeux de la Solidarité islamique JSI-2017 à Bakou pour affronter des équipes seniors.
L’absence d’un championnat national U-21 rendait cette mission encore plus compliquée et beaucoup de personnes étaient contre cette idée. Au final, les jeux de Bakou nous ont rapporté de précieuses choses : le groupe a gagné en maturité et a augmenté son rythme de jeu», s’est réjoui l’ancien international algérien.
Au cours de leur cycle préparatoire, les Algériens ont effectué une série de stages à Alger et à l’étranger, dont le dernier s’est déroulé en Hongrie dans le cadre du tournoi des Quatre nations avec le bilan d’un nul face à la Slovénie (24-24), une retentissante victoire contre la Russie (25-24) et une défaite devant la Hongrie (28-25).
«Ce tournoi a donné de la confiance à l’équipe qui est parvenue à battre les Russes, eux qui nous dominaient auparavant par des scores fleuves. Même chose pour la Slovénie», s’est-il félicité, soulignant sur le plan tactique : «J’ai prôné un autre système de défense en optant pour le 5-1 à 3-2-1. Je veux donner un rôle plus important aux ailiers et pousser les joueurs à tirer de loin quand il faut le faire». Ce Mondial sera l’aboutissement pour toute une génération, dont plusieurs joueurs ont débuté en équipe nationale en 2013 lorsque l’équipe de la Fédération algérienne de handball (FAHB) de mars 2013, à sa tête son président Aziz Derouaz, avait lancé une sélection de 40 joueurs convoqués après des tournois inter-wilayas et régionaux.
Chaque région et wilaya du pays avait alors envoyé des joueurs, dont certains sont toujours présents, comme Abdi Ayoub de Chlef (joueur du CRB Baraki, passé en France et qui a participé en seniors à la CAN-2016 en Egypte), Mustapha Hadj Sadok d’Aïn Defla et actuellement à Baraki, Brahim Khemici de Saïda ou encore Djeghaba Baha Eddine d’Aïn Touta.