en

Pour leur dernière répétition générale avant la CAN : Les Verts avec leur équipe type aujourd’hui face à la Mauritanie

Avant six jours du premier match des Verts dans la CAN face au Zimbabwe, l’entraîneur national, George Leekens, aura enfin à tester son équipe type par laquelle il débutera le rendez-vous continental.

Une option jugée risquée et qui renseigne, on ne peut mieux, du retard accusé dans ce registre par les Verts, par rapport aux autres équipes participantes dans le tournoi du Gabon.
Ainsi, après trois jours de sa victoire dans la douleur face à la Mauritanie, la sélection algérienne affronte aujourd’hui le même adversaire, mais cette fois-ci à huis clos sur l’un des terrains du Centre technique national de Sidi Moussa, et ce, pour sa dernière répétition générale avant de se rendre au Gabon.
On sera curieux, notamment de connaître la composante de la charnière centrale des Verts, le compartiment qui continue de donner des soucis aux supporters des Fennecs. Ce même compartiment a encore une fois fait des siennes lors de la première mi-temps du match de samedi dernier, en dépit du fait qu’il avait affaire à un adversaire modeste. L’entraîneur national avait lui-même déclaré à l’issue de la partie qu’un grand travail l’attendait encore pour que l’équipe soit au top. Seul bémol : le temps ne joue pas en sa faveur, et même cette deuxième partie contre la Mauritanie risque de ne pas suffire pour justement corriger les nombreuses lacunes relevées depuis déjà un bon bout de temps.
Et comme le précédent match amical contre la Mauritanie n’a pas été une totale réussite pour les coéquipiers du capitaine du jour, Aïssa Mandi, notamment en première période, Leekens espère que les siens montrent aujourd’hui un visage plus séduisant, surtout avec l’incorporation des cinq titulaires absents lors de la première empoignade, en l’occurrence, M’Bolhi, Slimani, Brahimi, Mahrez et Soudani.
Une deuxième victoire, surtout si elle sera accompagnée par la manière, fera beaucoup de bien pour le moral des joueurs algériens avant leur départ vers le Gabon. Les lacunes constatées lors de la partie de samedi dernier, notamment au niveau de l’arrière-garde devraient être corrigées dès aujourd’hui afin d’être à l’abri de toute mauvaise surprise en terre gabonaise.
Hakim S.