SPÉCIFIQUES

POLITIQUE DE PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES : Cap sur la consécration de la protection et d’une vie décente

Lors d’une rencontre organisée au Centre familial de la sécurité sociale de Ben Aknoun à l’occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, sous le slogan « le renforcement de la participation et du leadership des personnes handicapées: l’adhésion à l’agenda du développement durable 2030 », la ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a indiqué que « le Gouvernement avait pris, ces derniers mois, plusieurs décisions importantes en matière d’éducation et d’enseignement spécialisés, de formation, d’emploi et d’aides sociales et ce dans le cadre des démarches de l’État visant l’autonomisation de cette frange ».

Mme Eddalia a fait état « de plus de 30 000 personnes aux besoins spécifiques inscrites au niveau des centres spécialisés, des écoles et des annexes relevant du secteur », rappelant « l’appui accordé au mouvement associatif et l’encouragement de l’investissement privé en terme de prise en charge des handicapés mentaux ». Par ailleurs, « la revalorisation de l’allocation mensuelle, de 4 000 à 10000 Da, spéciale aux handicapés sans revenus versée à partir du 1er octobre passé », la ministre a cité également « la prise en charge des cotisations sociales de cette catégorie, le financement des opérations liées aux aides de solidarité et l’élaboration d’un guide d’évaluation du handicap dans le volet médicosocial, en collaboration avec le ministère de la Santé ». De son côté, M. Dadamoussa Belkhir, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, a mis en avant la volonté du Gouvernement à « conjuguer les efforts, à travers notamment l’implication du mouvement associatif dans une action commune en vue de prendre en charge la formation et l’accompagnement des personnes aux besoins spécifiques ».Ainsi , le premier responsable du secteur de la Santé, Mohamed Miraoui a mis l’accent sur l’impératif de « changer de vision et de notion envers cette catégorie en croyant en leurs compétences innovatrices », d’autant plus, a-t-il ajouté, qu’elle « a su montrer ses capacités à réaliser des succès dans tous les domaines ». Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Salim Raouf Bernaoui, a rappelé certains succès de cette catégorie sociale lors des dernières manifestations sportives, estimant qu’il s’agit là « d’une preuve tangible des capacités effectives des personnes handicapées qui ont pu porter haut les couleurs de l’Algérie », d’où l’impératif, a-t-il poursuivi, de « croire en leurs potentialités, les encourager et les soutenir ».
Yousra Hamdi