Piratage de l’électricité

Piratage de l’électricité à El Tarf : 300 millions de dinars de préjudice occasionné

Le préjudice financier occasionné par le piratage d’électricité, dans la wilaya d’El Tarf, s’élève à pas moins de 300 millions de dinars, a indiqué samedi la responsable de la communication au niveau de la société de distribution de l’Est (SDE). Selon Mme. Chiraz Boualem, 248 fraudeurs responsables de «vols récurrents» de cette précieuse énergie ont été, à ce jour, poursuivis en justice, rappelant que de nombreuses démarches et autres actions visant à inciter les abonnés à honorer leurs dettes avaient été épuisées. La même source a, par ailleurs, souligné que plus de 100 mises en demeure ont été adressées aux clients récalcitrants, à savoir 70 administrations et 30 entreprises privées et des ménages. Les coupures de courant ont constitué «l’ultime recours» de la SDE après épuisement de toutes les voies et possibilités de recouvrement de ses créances auprès de ses clients, a signalé la même source, indiquant que cinq (5) communes viennent d’être ciblées par cette décision qui touchera également dans les tout prochains jours, plusieurs autres communes n’ayant pas honoré leurs dettes. Cette même source a relevé que les créances de la SDE auprès des communes s’élevaient à 70 millions de dinars, celles des administrations de l’ordre de 160 millions de dinars, celles détenues des ménages évaluées à 290 millions de dinars et celles des entreprises publiques et privées ont atteint 180 millions de dinars, dont 150 millions de dinars détenus par l’Algérienne des eaux (ADE). Une campagne de sensibilisation à travers les mosquées de la wilaya sera lancée incessamment, avec la contribution des services de la direction des affaires religieuses et des wakfs, a également signalé la même source, et ce dans le but de convaincre les abonnés de s’acquitter de leurs dettes. La responsable de la communication a, en outre, indiqué que des facilités pour le paiement de ces créances sont proposées aux clients, citant, à ce propos, la convention de partenariat signée entre Sonelgaz et la BNA, permettant aux détenteurs de cartes interbancaires (CIB) de la BNA ou de tout autre établissement bancaire de régler leurs factures d’électricité et de gaz via internet. Elle a aussi fait état de l’installation d’un terminal de paiement électronique (TPE) à l’agence commerciale du chef-lieu de wilaya pour améliorer les prestations de service.