Boulangerie

Permanence de l’Aïd El Adha : Le Commerce se réjouit d’un «bon suivi»

Le programme des permanences visant à assurer un service minimum aux citoyens durant les deux jours de l’Aïd El-Adha , soit les 1er et 2 septembre derniers, a atteint un taux de couverture de 99,83%. C’est ce qu’a fait savoir le ministère du Commerce, dans un communiqué rendu public.
En effet, rappelant que ses services avaient élaboré un programme de permanences à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aïd El-Adha, à l’effet d’assurer un service minimum aux citoyens pour s’approvisionner en produits alimentaires et services de large consommation, le ministère du Commerce indique que 2093 agents de contrôle avaient été affectés à travers l’ensemble du territoire national pour le suivi de la mise en œuvre de ce programme. Ainsi, poursuit-on, 34.576 commerçants ont été réquisitionnés, dont 4.985 activant dans la boulangerie, 20.463 dans l’alimentation générale, fruits et légumes, 8.436 dans des activités diverses et 392 unités de production, à savoir : 143 laiteries, 211 minoteries et 38 unités d’eaux minérales.
Selon le ministère, une contribution massive des commerçants dans l’exécution de ce programme a été enregistrée « avec satisfaction ». Ainsi un taux de couverture de 99,83% a été atteint, précise la même source, ce qui a permis d’enregistrer une grande disponibilité des produits, notamment de large consommation. Le communiqué a également rappelé que seuls les commerçants activant principalement dans le secteur de l’alimentation générale, des fruits et légumes et de la boulangerie ont été concernés par la permanence. En outre, le nombre réquisitionné ne dépassait pas le tiers des commerçants en activité, conformément aux règles d’usage applicables au service minimum. Le ministère a tenu, à cette occasion, à remercier les commerçants qui ont assuré la permanence pour leur engagement et adhésion afin d’assurer à la population son approvisionnement en produits de base.
À noter par ailleurs que des sanctions en forme d’amendes allant de 30.000 DA à 200.000 DA et une fermeture administrative seront prises à l’encontre des 131 commerçants n’ayant pas respecté leur obligation conformément à la législation en vigueur, prévient le ministère du Commerce. Pour rappel, lors de l’Aïd el Fitr passé, le ministère du Commerce avait procédé à la mise en place du même programme. Ainsi, 35879 commerçants avaient été réquisitionnés dont 4745 activant dans la boulangerie, 22833 dans l’alimentation générale, fruits et légumes, 8145 dans des activités diverses et 453 unités de production dont 131 laiteries, 282 minoteries et 40 unités de productions d’eau minérale.
En outre, pour le suivi de la mise en œuvre de ce programme de permanence, 2142 agents de contrôle ont été affectés à travers le territoire national.
Ania Nait Chalal-Nb