barrage Ourkis

Oum El-Bouaghi : Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis

Les projets annexes du barrage Ouarkis d’Aïn-Fekroune (Oum El-Bouaghi) devant alimenter les cinq plus grandes communes de la wilaya, seront réceptionnés  »au plus tard à la fin de l’année en cours », a indiqué dimanche le ministre des Ressources en eau, Ali Hammam.  »Un délai d’un mois a été donné aux entreprises chargées de réaliser les raccordements nécessaires au transfert d’eau vers les communes ciblées et le reste du projet entre autres les réservoirs sera réceptionné d’ici la fin de l’année », a précisé le ministre, lors de son inspection de la station de traitement des eaux du barrage Ouarkis, dans la commune d’Aïn-Fekroun. Le premier responsable du secteur, qui a ordonné sur site la résiliation du contrat de deux entreprises pour  »non respect des délais impartis », a mis en demeure les autres entreprises récalcitrantes chargées de ce méga projet des transferts des eaux depuis le barrage de Béni-Haroun (Mila). La parachèvement de la première tranche de ces travaux permettra de mobiliser un volume d’eau de 138.000 m3, qui sera réparti sur les communes d’Aïn-Beïda, Aïn-M’lila, Aïn-Kercha, Aïn-Fekroune et le chef-lieu de wilaya avec une dotation quotidienne oscillant entre 10.000 et 20.000m3, pour atteindre le H24 d’ici la finalisation de ce projet, selon les explications fournies. Lors de son inspection de la station de traitement des eaux usées (Step) de la commune d’Aïn-Beida, dont les eaux assurent actuellement l’irrigation de 180 hectares de terre agricole, le ministre a instruit d’augmenter le volume d’eau traité à travers la réalisation de nouveaux collecteurs. M. Hammam a indiqué qu’à moyen terme la Step devra assurer une irrigation de 250 ha pour atteindre 1000 ha, appelant les agriculteurs de la région à se constituer en association pour  »mieux débattre des problématiques du secteur notamment l’irrigation ».