Peau de moutons

Oran : Collecte de 109 tonnes de peaux de moutons

L’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique de la wilaya d’Oran a collecté, à l’occasion des deux jours de l’Aïd El-Adha, 109 tonnes de peaux de moutons, a-t-on appris auprès de la directrice générale de cet établissement, Mme Chellali.

«Cette opération est moins réussie que l’année dernière. Nous avons été pris tardivement et nous avons observé une désorganisation sur le terrain, notamment le premier jour où les tanneurs ont brillé par leur absence sur le site de ramassage des peaux de moutons malgré leurs engagements faits préalablement lors d’une rencontre organisée en présence de tous les intervenants», a indiqué la même responsable à l’APS. Elle a précisé que durant le premier jour de l’Aïd «de nombreux agents ont été mobilisés» mais , il n y avait aucun preneur sur le site de transit au CET de Hassi Bounif. Cette situation a été «compliquée» également par le manque de sel sur le site de dépotage, ce qui a contraint à enfouir des milliers de peaux à cause des odeurs nauséabondes, a-t-elle déploré «Le site de transit de 1 500 mètres carrés aménagé pour cette opération devait accueillir quelques 30 000 peaux», a-t-on indiqué à la direction de l’environnement de la wilaya qui a confirmé le nombre de cinqtanneurs locaux, partie prenante de cette opération de collecte. Les tanneurs se sont engagés à ramasser 10 000 peaux de moutons, en plus de celles collectées par les communes, a-t-on relevé, citant au passage la commune de Mers el hadjadj pour avoir fait un bon travail de sensibilisation des populations notamment au niveau des agglomérations rurales qui lui sont rattachées. Selon le directeur général de l’Epic Propreté d’Oran, Ahmed Tayebi, un concessionnaire public qui assure la collecte du tiers des secteurs urbains de la commune d’Oran, ainsi que neuf autres communes, la désorganisation dans la collecte des déchets ménagers et des peaux et cuirs durant des journées de l’Aïd, est due en partie au dispositif actuel de collecte et où intervient également près de 90 concessionnaires privés. Cette désorganisation dans la collecte et le ramassage des déchets ménagers qui est également le fait de l’incivisme de certains citoyens, continue de mettre en difficulté la gestion des communes, a fait observer le même responsable qui estime que les autorités locales doivent réfléchir à une réorganisation du dispositif de collecte. Ce n’est pas tant le schéma de collecte qui est mis en cause bien qu’il nécessite une actualisation de sa base de données, mais plutôt la façon dont sont réparties actuellement les tâches au niveau des secteurs de collecte, a ajouté le même responsable. Un constat partagé par des associations locales qui félicitent le travail de collecte assuré par ce concessionnaire public qui dispose d’un parc de 47 entre bennes-tasseuses et micro-bennes opérationnels dotées d’un système de GPS où tous les itinéraires sont contrôlés à distance. L’EPIC Propreté d’Oran a collecté à elle-seule, l’année dernière, quelque 109 tonnes de peaux de moutons de l’Aïd, a t-on rappelé de source responsable.