fibre optique

Nouvelles villes et pôles urbains : Le raccordement au réseau de fibre optique est impératif 

Le raccordement des nouvelles villes et pôle urbains au réseau de fibre optique et d’Internet doit être obligatoire. C’est ce qu’à fait savoir le ministres de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzara  lors de la visite effectuée en compagnie du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, à la nouvelle ville de Sidi-Abdellah (Alger ouest) pour s’enquérir de l’opération de raccordement des foyers au réseau Internet à haut débit. À cette occasion, il a été procédé au raccordement de la ville de Sid-Abdellah au câble d’Internet à haut débit (4G) et au réseau de fibre optique, outre l’ouverture d’un espace commercial relevant de la société Algérie Télécom.
« Compte tenu de la période de confinement que traverse le pays dans le cadre de la prévention contre la pandémie de covid-19, l’utilisation des technologies modernes et du réseau Internet n’est plus un luxe mais une nécessité à l’instar de l’électricité, du gaz et de l’eau, d’autant plus que plusieurs citoyens recourent à la possibilité du télétravail via Internet pour exercer leurs fonctions en raison de la pandémie », a fait savoir M. Boumzar dans une déclaration à la presse en marge de cette visite. Il a insisté sur l’impérative coordination avec le secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme afin de « consacrer des espaces pour le raccordement des appartement des nouvelles villes au réseau Internet, au même titre que le réseau de gaz, d’électricité et d’eau.
De son côté, M. Nasri a assuré que la Nouvelle ville de Sidi-Abdellah et tous les nouveaux pôles urbains disposaient d’une infrastructures facilitant le raccordement des foyers au réseau Internet, soulignant que l’opération de raccordement « est purement commerciale entre les opérateurs et les citoyens ».
Arezki I.