Musique

Musique : Lady Gaga offre son nouveau titre à Coachella

Lady Gaga a dévoilé ce week-end à Coachella sa toute nouvelle chanson, « The Cure ».
Lady Gaga, tête d’affiche de la deuxième journée du festival californien de Coachella, a offert aux spectateurs la primeur d’une nouvelle chanson romantique, se montrant désormais plus sensuelle que sensationnelle. Première femme en une décennie à occuper cette position de choix dans la programmation du prestigieux événement, la chanteuse américaine s’est livrée à une performance pleine d’action grâce à une chorégraphie acrobatique, qui a culminé en une débauche de confettis, de boules de feu et de feux d’artifices, en accompagnement de « Bad Anthem ». Puis elle a interprété sa nouvelle chanson « The Cure », dont le son R&B est accompagné d’un refrain pop où elle affirme « Si je ne peux trouver le remède, je te soignerai avec mon amour ».
Le titre a été mis en vente au moment de son départ pour Coachella, qui offre la même programmation deux week-ends consécutifs. C’est son premier nouveau titre depuis la sortie en octobre de son album « Joanne ». Sa performance dans le désert californien a donné un aperçu de sa tournée mondiale qui doit commencer en août. Celle qui a remplacé au pied levé Beyoncé, contrainte de renoncer après avoir annoncé qu’elle attendait des jumeaux, a assuré qu’elle n’avait pas perdu l’état d’esprit de ses débuts. Pour preuve, son spectacle a suinté de sensualité, notamment pendant « John Wayne » où elle était perchée sur une pyramide de danseurs torse nu, couverts de sueur.

Surprises
« Est-ce que vous avez chacun déjà trouvé quelqu’un avec qui coucher ? », a-t-elle plaisanté avec une foule de quelque 100 000 personnes, pour la plupart des jeunes légèrement vêtus pour supporter la chaleur du désert. Reste que celle qui faisait autrefois davantage parler pour ses tenues excentriques et provocantes que pour ses chansons a évolué pour concentrer désormais l’attention sur sa musique et sa voix. En particulier sur des morceaux comme « The Edge of Glory ».
Dans la tradition de Coachella, la journée de samedi, a réservé quelques surprises pour le plus grand plaisir des fans, qui l’ont avidement partagé sur les réseaux sociaux. Le rappeur américain Future, dont plusieurs albums consécutifs se sont emparés de la tête du classement américain des meilleures ventes dès leur sortie, a déclenché les acclamations en accueillant le trio originaire d’Atlanta Migos, dont le titre « Bad and Boujee » est devenu un hit.
Mais une plus grande star a rapidement suivi: le rappeur canadien Drake, qui a collaboré avec Future dans le passé, est venu interpréter son succès « Fast Love ». De son côté, le groupe Migos est parti sur une autre des sept scènes du festival aux côtés de DJ Snake, derrière des méga-hits comme « Lean On ». Le DJ français a lui-même provoqué un certain émoi lorsque Lauryn Hill est apparue pour chanter « Killing me softly », chanson mythique de son ex-groupe Fugees.
Si Lady Gaga a laissé, pour cette fois du moins, ses excentricités vestimentaires dans sa penderie, ce n’est pas le cas de la chanteuse irlandaise Roisin Murphy. Elle est, notamment montée sur scène le visage dissimulé derrière un masque de poupées entrelacées. Au total, près de 250.000 personnes sont attendues à Coachella cette année. Le rappeur Kendrick Lamar est la tête d’affiche dimanche.