Sidi Saïd - Haddad

MOTION DE SOUTIEN À LA CANDIDATURE DU PRéSIDENT BOUTEFLIKA SIGNéE PAR L’UGTA ET SEPT ORGANISATIONS PATRONALES : Sidi Saïd et Haddad rejoignent le front populaire

Le soutien au président Bouteflika et donc à un cinquième mandat est loin d’être une surprise pour deux partenaires socio-économiques traditionnels du gouvernement, l’UGTA et le FCE, adoubés par six autres organisations patronales parmi les signataires du Pacte économique et social de croissance.

En réunion jeudi, en effet, au siège de la Centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Said et Ali Haddad, comme têtes d’affiche, ont conduit la constellation syndico-patronale, composée par l’UGTA, le FCE, la CIPA, la CNPA, la CAP, l’AGEA, l’UNEP et l’UNI, pour rejoindre le front populaire du président Bouteflika, telle initiative menée, tambour battant, par le SG du FLN, Djamel Ould Abbès.
«Nous soutenons le Président Bouteflika par conviction et notre soutien permettra à l’Algérie de poursuivre son épanouissement et son développement», dira à ce propos Abdelmadjid Sidi Saïd, comme pour motiver un soutien déjà apporté à l’actuel chef de l’État, à l’occasion de la signature de cette motion qui a eu lieu au siège de la Centrale syndicale, dont l’événement est tenu à l’occasion de la célébration du 64e anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale.
«Nous n’avons pas le droit moral de nier l’apport du chef de l’Etat à l’épanouissement de notre pays», ajoute le SG de l’UGTA, qui explique la motion de soutien signée en faveur du Président «est un acte de confirmation, d’adhésion et de soutien à Bouteflika qui a fait de l’Algérie une nation très forte et respectée», renvoyant de ses propos à la décennie noire qui a mis à feu et à sang l’Algérie.
F. G.