mobilis

Mobilis met en place une nouvelle solution de convergence de son système

L’opérateur de téléphonie mobile, Mobilis, a procédé durant les dernières 24 heures, à la mise en place d’une nouvelle solution de convergence de son système, afin d’améliorer sa gamme de produits et de répondre avec des offres plus fluides et plus adaptées aux souhaits de ses clients, a indiqué hier, un communiqué de cet opérateur public. À cet effet, Mobilis informe sa clientèle de « la possibilité de perturbations » sur le trafic pendant cette opération « hautement complexe » et se réjouit de la réalisation de cette opération par une « jeune équipe technique » en un « temps record » et sans « aucun incident » sur le réseau . Mobilis s’engage, en outre, à fournir de nouvelles offres en 2017 pour « mieux connecter » sa clientèle.

Saisie de 3 quintaux de kif traité à Oran
Quelque trois quintaux de kif traité ont été saisis, samedi, lors d’une opération de police effectuée à Boutlélis, où un trafiquant de drogue a été arrêté, a-t-on appris, du contrôleur de police, le chef de sûreté de wilaya d’Oran, Salah Nouasri. Ce narcotrafiquant faisait partie d’un réseau criminel qui opérait dans l’axe Maghnia-Oran-Ouargla, a indiqué à la presse, le chef de sûreté de wilaya, précisant que cette opération de police, menée conjointement par la sûreté de la daïra de Boutlélis et les éléments de la BMPJ de la sûreté de wilaya d’Oran, a permis la mise hors état de nuire de cet individu poursuivi pour trafic de drogue. Le mis en cause était surveillé durant près de deux mois. Les policiers sont passés à l’action et l’ont arrêté. Son acolyte, un repris de justice, identifié par les services de police, est en état de fuite, a ajouté la même source. Le bilan de l’année 2016 fait état de la saisie de 24 quintaux de kif traité, de deux (2) kilos de cocaïne et d’un kilo de marijuana, selon la même source.

Suspension, demain, de l’AEP à Gué de Constantine
L’alimentation en eau potable sera suspendue dans la commune de Gué de Constantine (Aïn Naâdja) durant la journée du mardi 03 janvier 2017 de 08h00 à 20h00, a indiqué jeudi un communiqué de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). Des perturbations en eau potable, pourront être ressenties et impacteront les communes de la chaîne ouest d’Alger à savoir: Birtouta, Tessala El Merdja, Ouled Chebel, Khraïcia, Baba Hacène, Draria, Ouled Fayet, El Achour, Saoula et Souidana, a précisé la même source. Tout en informant ses clients que la remise en service de l’alimentation en eau potable se fera progressivement le même jour à partir de 20h00, la SEAAL annonce avoir mis en place un dispositif de citernage, afin d’alimenter en priorité les établissements publics et hospitaliers durant cet arrêt. La SEAAL explique cette suspension par des travaux de réhabilitation de la station de pompage de Gué de Constantine qu’elle a engagés dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2017. La SEAAL met à la disposition des clients, pour toute information, le numéro de son Centre d’accueil téléphonique opérationnel (1594), accessible 7j/7 et 24h/24.

Ivoire : la Chine veut interdire son commerce
En 2017, la Chine veut interdire le commerce de l’ivoire, une lutte pour combattre le trafic. Depuis plusieurs mois, le gouvernement a effectué des dizaines de saisies spectaculaires. Objectif : dissuader les acheteurs. Pour les Chinois, l’ivoire est symbole de richesses et de pouvoir. Il est donc très recherché. En 2016, un kilo valait 1 050 euros. Sa vente est officiellement interdite dans le monde depuis 25 ans, mais la Chine reste le premier marché de contrebande après les États-Unis. Un commerce d’ivoire qui a conduit au massacre de 20 000 éléphants en 2015 : c’est un éléphant tué toutes les 15 minutes. Au début du 20e siècle, il y avait près de cinq millions d’éléphants en Afrique ; aujourd’hui, on en recense à peine plus de 400 000.

Nouvel An : un million de personnes pour la tombée de la boule à Times Square
près d’un million de personnes ont célébré l’entrée dans la nouvelle année en assistant à la traditionnelle tombée de la boule sur Times Square à New York, encadrée par un important dispositif policier. Comme le veut une tradition qui remonte à 1907, la sphère géante illuminée comme un kaléidoscope a glissé le long d’un poteau de 43 mètres pour atterrir à minuit pile sur le célèbre carrefour new-yorkais, sous une pluie de confettis et les cris de joie d’une foule compacte alignée sur plus d’une quinzaine de pâtés de maison. C’est le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, accompagné du secrétaire général des Nations unies sortant, Ban Ki-moon, qui a appuyé sur le bouton précipitant la chute de la boule, un des grands rites du Nouvel An à +Big Apple+, qui attire chaque année des touristes du monde entier. Alors que des milliers de gens s’embrassaient et que démarraient les feux d’artifice, le maire a entonné quelques pas de danse avec sa femme Chirlane, au son du très classique New York, New York de Frank Sinatra.
Après les récents attentats au camion-bélier de Berlin et Nice (France), la police new-yorkaise avait encore renforcé les mesures de sécurité: quelque 7 000 policiers et des dizaines de camions-poubelle avaient été déployés à des endroits stratégiques pour empêcher tout véhicule de se lancer sur la foule.

Agripro Expo est de retour
Après la remarquable réussite de la première édition du Salon international de l’agriculture d’Oran qui a réuni plus de 113 Exposants et pas moins de 23.000 visiteurs professionnels. AGRIPRO EXPO revient au Centre de conventions d’Oran pour une 2ème édition du 25 au 28 Janvier 2017. Cette 2ème édition une continuité du travail lancé en Janvier 2016, une plateforme unique qui regroupe tous les métiers de l’agriculture (culture, semence, élevage, phytosanitaire, vétérinaire, matériel…). Mais aussi un espace d’échange entre professionnels et amateurs de produits et nouveauté (démo-essai/dégustation/expo). La nouveauté est l’installation au cœur du Salon d’une ferme-témoin et un zoo des animaux de la ferme, qui sera une attraction offerte au grand public, l’occasion pour les citadins de découvrir le monde agricole. AGRIPRO Expo c’est l’occasion de faire découvrir les acteurs majeurs du métier à un public de professionnels et d’amateurs et partager et informer nos participants et visiteurs des dernières réglementations et nouveautés du domaine en réunissant institutions, professionnels et associations.

Le Mali et l’OIM évacuent plus de 150 migrants de Libye
Le Mali et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont évacué 159 Maliens de Libye, où la plupart étaient demeurés bloqués dans leur tentative d’émigrer en Europe, rapportaient des médias vendredi. Le groupe, composé d’hommes et de femmes, a été rapatrié par un avion affrété par l’OIM et est arrivé jeudi soir à Bamako. Il a été accueilli à l’aéroport par des responsables du ministère de la Protection civile et de celui des Maliens de l’extérieur, de l’OIM ainsi que des sapeurs-pompiers. De l’aéroport, les rapatriés ont été transportés dans les locaux de la Protection civile, où ils ont été recensés et ont reçu des vaccins et soins. Ils devaient être hébergés sur place puis reconduits vendredi auprès des leurs. Parmi eux se trouvaient plusieurs mineurs, dont trois non accompagnés, ainsi que des malades. Une quarantaine d’entre eux étaient détenus dans les prisons libyennes, selon le directeur régional de la Protection civile de Bamako, le commandant Bakary Daou, précisant qu’il s’agit d’une opération de rapatriement volontaire. « Vu la difficulté qu’ils trouvaient en Libye, ils ont accepté de revenir volontairement au pays », le gouvernement a tout mis en oeuvre pour « faciliter leur retour », pour « les prendre en charge à Bamako et les acheminer jusqu’à leur destination finale, dans leurs familles respectives », a déclaré le commandant Daou. Selon les autorités maliennes, c’est la deuxième opération de rapatriement de Maliens de Libye en 2016, la précédente avait eu lieu en août dernier. D’autres rapatriements sont prévus, à des dates non précisées.