Medelci

Medelci à la conférence sur la justice constitutionnelle en Lituanie

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci participera, aujourd’hui, aux travaux de la quatrième conférence mondiale sur la Justice constitutionnelle, qui se tiendront dans la capitale lituanienne Vilnius et porteront sur «l’État de droit et la justice constitutionnelle dans le monde contemporain», a indiqué hier, un communiqué de cette instance. La première séance de cette réunion de quatre jours sera marquée par une intervention de Medelci sur « les différents concepts de l’État de droit». Le président du Conseil constitutionnel aura également «des rencontres avec nombre de présidents de tribunaux, de conseils constitutionnels et des chefs d’organisations continentales spécialisées dans la justice constitutionnelle en vue d’examiner les possibilités de promouvoir les relations du Conseil constitutionnel algérien avec ces instances et organisations. Les rencontres porteront également sur différentes questions en la matière», précise la même source. Le Conseil constitutionnel est membre permanent de la conférence mondiale sur la justice constitutionnelle depuis sa création en janvier 2009. Cet organisme dont l’assemblée générale se tient chaque trois ans, compte actuellement 110 instances.

L’EI détient plus de 11 000 passeports syriens vierges
Les autorités allemandes estiment que le groupe terroriste autoproclamé «État islamique» (EI/Daech) détient plus de 11 100 passeports syriens vierges qui peuvent être utilisés, révèle, hier, l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag.
Les enquêteurs ont établi une liste de numéros de série de ces passeports vierges et des autorités qui les ont délivrés, précise l’hebdomadaire, citant des documents confidentiels de la police fédérale et du ministère de l’Intérieur. Les passeports volés sont des documents authentiques qui ne portent pas encore les noms de leurs détenteurs, ce qui en fait des outils de choix pour les faussaires, selon l’AFP. Au total, les services de sécurité allemands estiment que 18 002 passeports syriens vierges ont été volés de sites du gouvernement syrien, dont des milliers seraient détenus par des groupes autres que l’EI. «Les développements liés à la situation des réfugiés ont montré que les organisations terroristes exploitent l’occasion de faire passer des assaillants potentiels ou des sympathisants en Europe et en Allemagne sans qu’ils puissent être découverts», a déclaré une porte-parole de la police fédérale criminelle allemande (BKA) au Bild am Sonntag.

L’Unicef assure les fournitures scolaires pour les enfants sahraouis
Le Fonds de l’Onu pour l’enfance (Unicef – Algérie) a pris en charge les besoins en fournitures scolaires, de différents paliers, des enfants réfugiés sahraouis pour l’année scolaire 2017-2018, a annoncé, hier, le bureau de l’agence onusienne.
«L’Unicef Algérie soutient la rentrée scolaire des enfants refugiés sahraouis dans le cadre de sa réponse humanitaire en direction des enfants vivants dans les camps de réfugiés Sahraouis à Tindouf, le bureau de l’Unicef apporte une aide constante et continue depuis plusieurs années au secteur de l’éducation et de la santé (au profit des réfugiés)», a indiqué le Fonds dans un communiqué. Précisant que pour l’année scolaire 2017-2018, l’Unicef fourni, plus de 235 000 cahiers, 50 000 crayons et autres fournitures nécessaires pour les écoliers, la même source a ajouté que «ces fournitures couvriront les besoins de tous les élèves de différents paliers».

Un atelier d’affaires algéro-sud-africain avant fin 2017
Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a annoncé, hier à Alger, qu’un atelier algéro-sud-africain sera organisé à Alger avant la fin de l’année, «qui permettra aux entreprises et aux investisseurs algériens et leurs homologues sud-africains de mieux identifier les opportunités d’affaires», selon les termes d’un communiqué du ministère. Cet atelier visera, en outre, à trouver les meilleures voies pour rapprocher l’Algérie et l’Afrique du Sud autour de projets structurels dans les deux pays, mais aussi dans le continent africain, a ajouté la même source.
Cette annoncé a été faite suite à l’entretien du ministre avec l’ambassadeur d’Afrique du Sud, Dennis T. Dlomo, avec qui il a abordé les relations bilatérales, notamment dans le domaine énergétique. Ils ont également discuté des moyens de développer des partenariats avantageux et d’intensifier les concertations en vue de concrétiser ensemble des projets créateurs de richesses dans lesquels les génies algériens et sud-africains pourront se conjuguer au profit des deux pays qui sont des acteurs majeurs de l’Afrique.

Éboulement géant d’un glacier en Suisse
Une partie du glacier de Trift dans les Alpes suisses s’est effondrée, hier, sans provoquer de victime ou de dégâts et les habitants qui avaient été évacués la veille, peuvent rentrer chez eux dans la journée, a annoncé la police du canton du Valais. Plus de 220 personnes résidant dans la station de ski de Saas-Fee, dans le canton du Valais (sud), avaient été évacuées samedi, pour des raisons de sécurité, car les autorités s’attendaient à un éboulement imminent. L’effondrement de la partie inférieure du glacier s’est produite, tôt la matinée d’hier, mais l’éboulement n’est pas descendu jusqu’aux habitations, a indiqué la police dans un communiqué. La langue glaciaire – qui indique l’avancée d’un glacier dans une vallée – avait commencé par glisser à une vitesse mesurée de 130 centimètres par jour, samedi matin.
Dans la nuit, cette vitesse s’est accélérée pour atteindre les 400 à 500 centimètres par jour, jusqu’à l’effondrement.

Laurent Van der Stockt remporte le Visa d’Or News
Le photographe belge Laurent Van der Stockt a décroché, samedi soir, à Perpignan, dans le sud de la France, le prix le plus prestigieux du festival international de photojournalisme, Visa pour l’Image, pour sa couverture de la bataille de Mossoul (Irak) pour le quotidien Le Monde. Agé de 53 ans, ce reporter chevronné avait déjà décroché le Visa d’Or News en 2013. L’édition 2017 du Visa d’Or Paris Match News récompense son travail sur la bataille de Mossoul, considérée comme la plus longue bataille urbaine depuis celle de Stalingrad, qu’il a suivie quasiment du début à la fin, «embarqué» avec les forces spéciales irakiennes. Il était au plus près des combats, des attaques-suicides et des destructions, mais aussi des civils terrorisés. Cette proximité, ces risques partagés, cette couverture au long cours donnent à ses clichés une force singulière. Depuis plus d’un quart de siècle qu’il couvre les conflits, il explique ne s’être jamais «jamais retrouvé avec autant d’accès aux opérations militaires et pendant autant de temps». «Jamais ou très rarement, un journaliste part avec un petit groupe de + special forces+. Il est avec l’armée qui avance, mais jamais avec le petit groupe qui fait de la pénétration», a-t-il expliqué avant la remise du prix.

La marine iranienne lance un avertissement à un navire US
Un bateau lance-missiles iranien a lancé un avertissement à un navire de combat américain qui s’approchait d’un voilier iranien en mer d’Oman, a annoncé, hier, la marine iranienne dans un communiqué. «Le voilier Shams (Soleil) était parti de la ville portuaire de Jask, dans le sud-est de l’Iran, pour tester son moteur. Après 45 milles (72 km), le moteur est tombé en panne et les marins ont informé la marine iranienne de l’incident», précise le communiqué, cité par Press TV. La marine a alors dépêché le bateau lance-missiles Falakhan pour secourir le voilier. Toutefois, avant le remorquage vers le port, un destroyer américain a été aperçu s’approchant du voilier, a ajouté la source. Le navire américain a quitté la zone suite à l’avertissement donné par le Falakhan, selon le communiqué. Ce n’est pas la première fois que des navires américains et des bateaux iraniens se rencontrent dans le golfe Persique, mais aucun incident sérieux n’a pour l’instant été signalé.