mahrez

Mahrez-Mane : Duel à distance pour le ballon d’or africain

Demain, on ne va pas assister seulement à la finale de la CAN entre l’Algérie et le Sénégal, mais un autre duel à distance opposera les deux stars des deux adversaires, à savoir Mahrez du côté algérien et Sadio Mane du côté sénégalais. L’issue de la bataille entre les deux joueurs évoluant en Premier League pourrait bien déterminer l’heureux vainqueur du ballon d’or africain à la fin de cette année, prédisent les spécialistes.
Sur un plan personnel, la CAN du capitaine algérien est un modèle de performances. Pour l’heure, il est l’un des meilleurs buteurs du tournoi avec ses 3 réalisations et peut donc augmenter son capital buts, s’il parvient à marquer en finale. Ce n’est pas tout puisqu’il est également en course pour le titre de meilleur joueur du tournoi, car mis à part un de ses camarades à savoir Belaïli ou Bennacer, difficile de voir un joueur qui pourrait lui ravir cette belle distinction. Donc, ces données font que le joueur de Manchester City va avoir encore plus de motivation et qu’il va tout faire pour essayer d’aller chercher cette coupe d’Afrique.
Il faut rappeler que depuis le début de la CAN égyptienne Ryad Mahrez a soufflé, comme on dit, le chaud et le froid, irrégulier dans ses prestations, il a été même remplacé jeudi dernier contre la Côte d’Ivoire à la fin du temps réglementaire par Adam Ounas, soit celui que certains spécialistes considèrent comme son rival sur le côté droit ; néanmoins en bon capitaine, Mahrez n’a pas réagi à la décision prise par Djamel Belmadi, du banc il ne cessait de soutenir ses coéquipiers qui étaient sur le terrain, notamment lors de la série des tirs au but, une attitude positive saluée d’ailleurs par tous les Algériens qui estiment que Mahrez a fait preuve de modestie en dépit de son statut de champion d’Angleterre avec la grande équipe de Manchester City, l’homme est resté humble, c’est donc une véritable mise au point que nous a offert le formidable gaucher des Verts jusque-là.
Ryad savait que les yeux de tous les Algériens étaient rivés sur lui à chaque sortie de l’EN, une pression que l’ex-vedette de Leicester City parvient bien à gérer. Il faut dire qu’il a cette capacité à se fixer des objectifs bien précis qui l’a aidé à évacuer la pression, il est un joueur qui a toujours faim malgré son statut de star, il est également costaud mentalement et sait aussi comment être performant le jour où il le faut, comme cela été le cas dimanche dernier, en envoyant l’EN au paradis, grâce à son pied magique.
Il est tout simplement en train de marquer des points dans la course au ballon d’or africain, en attendant la confirmation demain soir à l’occasion de la finale tant attendue.
H. S.