Lutte antiterroriste : Destruction de quinze casemates à Aïn Defla

Quinze casemates pour terroristes ont été détruites, samedi à Aïn Defla, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), alors qu’un élément de soutien aux groupes terroristes a été appréhendé à Khenchela, a indiqué, hier, le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit le 18 mars 2017 à Aïn Defla (1ère Région militaire), quinze casemates pour terroristes contenant des denrées alimentaires et quatre paires de jumelles, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé un élément de soutien aux groupes terroristes à Khenchela (5e RM)», précise le communiqué. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières «ont saisi à Tlemcen (2e RM), une quantité de kif traité s’élevant à 100 kilogrammes et 2 800 litres de carburant, tandis qu’un détachement de l’ANP a saisi un camion chargé de neuf tonnes de denrées alimentaires à In Guezzam». D’autre part, des unités de Gardes-côtes «ont mis en échec, à Annaba (5e RM), des tentatives d’émigration clandestine de 41 personnes à bord d’une embarcation de construction artisanale, alors que 12 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Ain Témouchent, Adrar et In Guezzam», ajoute le communiqué.