Lutte antiterroriste : Destruction de quatre casemates à Béjaïa

Quatre casemates pour terroristes ont été détruites, dimanche à Béjaïa, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), alors que sept éléments de soutien aux groupes terroristes ont été appréhendés à Boumerdès et Sidi Bel Abbès, indique lundi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit, le 19 mars 2017 à Béjaïa (5e Région militaire), quatre casemates pour terroristes, tandis que d’autres détachements et des éléments de la Gendarmerie nationale, en coordination avec les services de Sureté nationale ont appréhendé sept éléments de soutien aux groupes terroristes à Boumerdès (1e RM) et Sidi Bel Abbés (2e RM)», précise le communiqué. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale «ont intercepté à Sidi Bel Abbès (2e RM), deux narcotrafiquants et saisi 7,7 kilogrammes de kif traité, alors qu’un détachement de l’ANP a saisi deux camions chargés de 45 quintaux de tabac à Biskra (4e RM).» En outre, à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6e RM), des détachements de l’ANP «ont arrêté neuf contrebandiers et saisi un camion, neuf véhicules tout-terrain, 16,7 tonnes de denrées alimentaires, 12 450 litres de carburant et 3 000 litres d’huile de table». D’autre part, des unités des Garde-côtes «ont mis en échec, à Annaba (5e RM), des tentatives d’émigration clandestine de 14 personnes à bord d’embarcations de construction artisanale au Nord-est de Ras El Hamra, alors que 12 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Aïn Témouchent, Adrar, Béchar et Tamanrasset».