coronap4

LOURD TRIBUT POUR LE PERSONNEL MÉDICAL : Ces Hommes et ces Femmes de l’année

Les employés du secteur médical, où sont accueillis les patients atteints du coronavirus, ont payé un lourd tribut en accomplissant leur noble mission dans la lutte contre la pandémie. Aux chevets des personnes atteintes du virus mortel, des infirmiers, infirmières, médecins et professeurs toutes spécialités confondues et dans les deux secteurs (privé et public), ont succombé au virus, mais aussi des ambulanciers qui en sont, d’ailleurs, les premières victimes de la souche mortelle. Il s’agit de Djamel Talhi, ambulancier à l’EPH de Boufarik et de Fayçal Belhadi originaire de Blida premier foyer de l’épidémie. Le décès de ces deux ambulanciers a suscité une vive émotion au sein du personnel hospitalier de la wilaya de Blida et de la population locale, dénonçant un manque flagrant de moyens de protection. S’en suit alors une longue liste de décès dans le secteur, hommes et femmes. Pour les médecins, infirmiers et autres professeurs, nombreux ont cédé devant l’impitoyable virus. Le professeur Belhamra Mohamed, directeur du Centre de recherche scientifique pour les régions arides de Biskra, le Dr Chebila Samir (orthopédiste), le Dr Houhou Mohamed, Mourad Refaoui, chef de service radiologie à l’hôpital de la ville de Sétif, Meftouh Abdelhalim, médecin coordinateur de la polyclinique de Chebli, Bendekkiche Yacine, médecin spécialiste en pneumo-phtisiologie, Dr Mohamed Boudane, gastrologue (secteur privé Boumerdès), Dr Cherfa Ahmed, médecin généraliste, Dr Belzaîdia Nadjiha, médecin généraliste, le prof Hadjad Mourad, service pneumo (Tlemcen), Mme Dr Laroussi (Médéa), Mechat Abdelkader, infirmier, Laissaoui Anissa, 25 ans et enceinte de 4 mois, infirmière à l’EPH de Sour El Ghozlane, dans la wilaya de Bouira, Alouni Abdelhafid, cadre paramédical, Lachhab Abderaouf, infirmier, pour ne citer que ceux-là, car la liste est encore longue et contient des noms à compétences avérées des quatre coins du pays.
En effet, la corporation a enregistré plus de 150 décès après des mois de lutte contre la Covid-19. Ils nous ont tous quittés en accomplissant leurs missions avec courage et dévouement en dépit des carences constatées dans le secteur. Professionnels de la santé, ambulanciers, agents d’entretiens, et de sécurité chapeau bas.
B. O.