Tayeb Louh

Louh prend part à Vienne à la 7e session de la CNUCC

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, prendra part à la 7e session de la conférence des états parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC) qui se tiendra à Vienne (Autriche), du 6 au 10 novembre en cours, selon un communiqué du ministère diffusé hier. La conférence onusienne «débattra de la mise en œuvre de la convention onusienne contre la corruption et l’examen de questions d’aide technique pour lutter contre la corruption, ainsi que la coopération internationale», précise le communiqué. La réunion débattra également des «moyens d’application de la deuxième étape de la convention relative à la prévention de la corruption et à la restitution d’avoirs», ajoute la même source.

Ooredoo partenaire de la Fédération Algérienne d’Escrime et de l’équipe nationale
Sponsor Officiel de la Fédération Algérienne d’Escrime (FAE) et de l’équipe Nationale, Ooredoo a accompagné la sélection algérienne masculine d’escrime lors de la Coupe du Monde Senior Sabre Masculin, organisée à Alger du 3 au 05 novembre 2017. La sélection algérienne masculine senior de sabre a pris part à cette compétition mondiale,qui a vu la participation de plus de 25 nations.
Tout au long de cette Coupe du monde, Ooredoo a apporté son soutien et ses encouragements aux sabreurs algériens.
La promotion du sport national occupe une place de choix pour Ooredoo, qui est fièr d’avoir accompagné les représentants algériens dans cette compétition internationale.

Messahel prend part au Forum de Sir Bani Yas à Abou Dhabi  
Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, prend part au Forum de Sir Bani Yas qu’organisent les émirat arabes unis, à Abou Dhabi, du 3 au 5 novembre. Ce Forum organisé autour de problématiques liées à la paix et à la sécurité internationales, regroupe plusieurs ministres des Affaires étrangères, de hauts responsables d’organisations régionales et internationales ainsi que de nombreuses personnalités de renommée mondiale et d’experts internationaux en la matière. En marge de ce Forum,  Messahel a rencontré ses homologues des émirats arabes unis, d’égypte, de Jordanie, de Tanzanie, et du Rwanda, ainsi que le secrétaire général de la Ligue des états arabes, Ahmed Abou El-Ghait et les Représentants spéciaux du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Ghassane Salamé, et pour le Yemen, Ismail Ould Cheikh Ahmed.

Un missile balistique intercepté au nord-est de Ryad
L’Arabie saoudite a intercepté et détruit samedi un «missile balistique» provenant du Yémen en guerre au nord-est de Ryadh, a  annoncé un média public. «Le missile (…) n’a pas fait de blessés ni occasionné de dégâts», a  indiqué la chaîne de télévision El-Akhbariya. Il a été détruit près de l’aéroport international King Khaled de Ryadh, qui  a continué à fonctionner normalement, a ajouté la même source. Les rebelles houthis au Yémen, soutenus par l’Iran, ont revendiqué avoir  lancé le missile pour viser l’aéroport, selon leur chaîne de télévision  al-Masirah.

Un premier atlas pour mieux comprendre la migration en Afrique  
Un premier atlas visant à mieux comprendre la  complexité des modèles de migration rurale en Afrique subsaharienne a été élaboré par la FAO et des centres de recherche, sachant que près de 380 millions de personnes de cette partie de l’Afrique sont appelées à entrer sur le marché du travail d’ici 2030, dont 220 millions dans les zones  rurales, a indiqué l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur son site web. Intitulé «l’Afrique rurale en mouvement. Dynamiques et facteurs de  migrations dans le sud du Sahara», cet atlas souligne également le rôle  important que les zones rurales continueront de jouer dans les futurs  phénomènes migratoires du continent. à travers une série de cartes et d’études de cas approfondies, les 20  auteurs de l’atlas, issus de différentes institutions de recherches, de  «think tanks» ou encore d’organisations internationales basées en Afrique ou hors d’Afrique, explorent la complexité des causes, parfois  interconnectées qui conduisent les Africains à émigrer.

Un mort et trois blessés dans une fusillade à Los Angeles  
Une personne a été tuée et trois autres  blessées, dans la nuit de vendredi à samedi, dans une fusillade ayant visé un bus-discothèque à Los Angeles, a indiqué la police de la ville  californienne, qui est activement à la cherche de plusieurs assaillants. L’incident est survenu quand des passagers d’un bus-discothèque à l’arrêt  sont descendus et entrés en altercation avec ceux d’un bus similaire  stationné à côté. Peu après, plusieurs individus armés ont ouvert le feu  sur l’un des bus, avant de prendre la fuite à pieds, selon la même source. Le chauffeur du bus en question a conduit le véhicule à une station de  police avec les blessés à bord, où l’un d’eux a été soigné sur place alors  que les autres ont été conduits à l’hôpital. La personne décédée est une  femme. La police a précisé être à la recherche de deux ou trois hommes armés  impliqués dans la fusillade, survenue près de la localité de Santa Monica, dans la grande région de Los Angeles.

Un réseau de trafic de stups démantelé à Béchar
Un réseau de quatre trafiquants de stupéfiants, en possession de 3,100 kg de kif traités a été démantelé ces dernières quarante-huit heures par l’une des brigades de recherches et d’investigations (BRI) relevant du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya, a appris l’APS samedi de la cellule de communication de cette institution sécuritaire à Béchar. Ce réseau a été démantelé, suite à l’exploitation de renseignements parvenues à la PJ, faisant état des activités criminelles de l’un de ses  membres (32 ans) au niveau du groupement urbain «Zone bleu» au sud de la  ville de Béchar où, après une minutieuse surveillance de cet individus ordonnée par la justice, il a été procédé à son arrestation suivie de la  perquisition de son domicile où les policiers ont mis la main sur cette quantité de kif ainsi que 4 comprimés de psychotropes , et une somme de dix-huit mille dinars, a-t-on précisé. Au cours de son interrogatoire, cet individu dénoncera ses trois complices, qui ont été appréhendés et mis en détention préventive par le magistrat  instructeur en attendant leur comparution devant la juridiction compétente, a-t-on souligné.

Saad Hariri avait échappé à un attentat
Le Premier ministre libanais démissionnaire  Saad Hariri, qui a annoncé samedi sa démission de son poste, a échappé y a quelques jours seulement à un attentat «opportunément déjoué», a rapporté  la chaîne de télévision Al-Arabiya.  D’après la même source, c’est à Beyrouth que «les malfaiteurs planifiaient  de commettre leur acte criminel». «Les organisateurs de la tentative d’attentat contre Hariri ont perturbé  le fonctionnement des tours de surveillance au passage de son convoi»,  a-t-on indiqué. Rappelons que plus tôt dans la journée de samedi Saad Hariri avait annoncé  depuis l’Arabie saoudite sa démission du poste de chef du gouvernement  libanais et avait affirmé avoir peur d’être assassiné. Il a en outre critiqué le mouvement libanais Hezbollah et a accusé l’Iran  de chercher à «détruire le monde arabe». Saad Hariri, qui avait déjà occupé  le poste de Premier ministre libanais entre 2009 et 2011, est le fils de  l’ancien Premier ministre Rafiq Hariri, tué par une violente explosion  ayant secoué le centre de Beyrouth le 14 février 2005. Le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté les «accusations  sans fondement» contre l’Iran, soulignant que «la répétition d’accusations  sans fondement (…) contre l’Iran (…) montre que cette démission fait  partie d’un nouveau scénario pour créer des tensions au Liban  dans la région».