JSK

Ligue des champions : Les Canaris s’envolent aujourd’hui pour Tunis

C’est aujourd’hui que la délégation de la JSK s’envole en direction de Tunis pour y disputer son deuxième match de la phase de poules de la Ligue des champions africaine contre l’ES Tunis. Le départ des Canaris à partir de l’aéroport Houari Boumediene est prévu à 12h15, à bord d’un avion de Tunis Air. Ils arriveront dans la capitale tunisienne à 13h25.

La JSK disputera la rencontre contre l’espérance de Tunis vendredi 6 décembre à 20h. Les protégés du président, Cherif Mellal, retourneront le lendemain du match.
Ils rejoindront Alger à 14h35 à bord d’un avion de Tunis Air toujours. Leur arrivée dans la capitale algérienne est prévue à 15h55. Evidemment, leur souhait est de regagner le pays avec un résultat probant pour confirmer leur difficile, mais précieuse victoire lors de la première journée contre les Congolais de Vita Club vendredi dernier, au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou. Néanmoins, la mission ne sera pas facile à plus d’un titre.
En effet, si techniquement, parlant, les Canaris du Djurdjura ont des atouts à faire valoir pour réussir un bon résultat face au tenant du titre, l’ES Tunis, il n’en demeure pas moins que des facteurs extra-sportifs peuvent fausser tous les calculs et ce qu’on redoute le plus en ce sens, c’est l’arbitrage.
À ce propos, il y a lieu de souligner que les Jaune et Vert de la JSK ont suivi avec beaucoup d’intérêt le match qui a mis aux prises le Raja de Casablanca et l’ES Tunis, les deux autres adversaires de la JSK dans le groupe D, pour avoir une idée précise sur leurs qualités. Sans diminuer du mérite des Tunisiens qui ont réalisé une victoire sur les terres marocaines (2-0), tout le monde est unanime à dire que l’équipe locale a été lésée par l’arbitrage. Si l’arbitre Sud-africain Victor Gomes a arbitré correctement ce n’était pas le cas pour ses deux assistants qui ont commis plusieurs erreurs lors de leurs interventions en faveur des camarades de l’ex-latéral gauche de la JSK, Ilyes Chetti. Les Marocains estiment d’ailleurs qu’ils ont été volés par l’arbitrage, qui, selon eux, les a privés d’un but valable à 20 minutes de la fin et d’un penalty flagrant. Depuis ce match, les Kabyles croisent les doigts. Ils ne cessent de parler du travail de coulisses des Tunisiens, sachant que ces derniers sont très influents dans la commission d’arbitrage de la CAF. C’est vrai que lors des deux tours préliminaires de l’édition de cette année, il n’y a pas eu lieu beaucoup de bruit sur l’arbitrage, mais au vu de l’enjeu dans la phase des poules notamment le groupe D, qualifié de groupe de la mort, la vigilance reste de mise du côté des Canaris. Il y a lieu de souligner dans ce registre que la commission d’arbitrage de la CAF a désigné un trio sénégalais pour officier le match entre l’ES Tunis et la JSK.
Hakim S.

L’arbitre sénégalais Maguette Ndiaye au sifflet
La Confédération africaine de football (CAF), a désigné un trio d’arbitres sénégalais pour le match devant opposer, vendredi au stade Radès (Tunis), l’Esperance Sportive de Tunis et la JS Kabylie (Algérie), pour le compte de la 2e journée, groupe D, de la phase de poules de la Ligue des Champions d’Afrique de football. Le directeur de jeu sera Maguette Ndiaye, assisté de ses deux compatriotes, El Hadji Samba et Nouha Bangoura. Lors de la première journée du groupe D, la JS Kabylie avait remporté, vendredi, une précieuse victoire à Tizi-Ouzou contre les Congolais de l’AS Vita Club (1-0), alors que l’EST est allé battre le Raja Casablanca (2-0) au Maroc. L’autre match du groupe opposera samedi les Congolais de l’AS Vita Club aux Marocains du Raja.

Signature d’un partenariat de sponsoring avec Cosider
Une convention de partenariat d’une durée d’une année dont le montant n’a pas été divulgué a été signée lundi à Tizi-Ouzou entre la JS Kabylie (Ligue 1 de football) et le groupe Cosider, lors d’une cérémonie organisée au siège de la wilaya. Lors de cette cérémonie, Lakhdhar Rekhroukh, le Pdg du groupe sidérurgique, a estimé que cette signature tend à perpétuer «la tradition» liant les deux parties rappelant que « c’est pour la 3ème fois de suite que les deux partenaires, la JSK et Cosider, signent une convention de sponsoring «, en assurant « la disponibilité de son groupe à soutenir le sport national dans son ensemble». Le président de la JSK, Chérif Mellal a déploré pour sa part « la courte durée de ce partenariat « et a souhaité « sa prolongation à 3 années minimum «, tout en exhortant les pouvoirs publics à « fournir plus d’aide» à son équipe, notamment, en l’accompagnant dans son projet de création d’un centre de formation qui sera financé par un groupe privé. Il a observé, à ce propos, que « la wilaya regorge de potentialités sportives qu’il conviendrait de prendre en charge pour leur permettre d’évoluer et de donner des champions aux niveaux régional et national». Présent à la réception, le chef de l’exécutif local, Mahmoud Djamma a, indiqué que « ce partenariat intervient sur instruction du Premier ministre pour, notamment, encourager la JSK dans son aventure africaine», promettant de mettre tous les moyens à la disposition du club phare de la wilaya. Par ailleurs, et en prévision de la rencontre contre l’Espérance de Tunis vendredi prochain, pour le compte de la 2éme journée de la phase des poules de la Ligue des champions africaine, Mellal a indiqué que « la direction du club a procédé au versement de 2 mois de salaires aux joueurs avant leur départ et a promis une forte prime en cas de victoire».