USMA

Ligue des champions d’Afrique : La direction de l’USMA brandit à nouveau la menace du forfait

C’est toujours le statu quo à l’USMA où l’on éprouve les pires difficultés pour assurer la bonne marche d’un club dont l’avenir demeure incertain quelques mois seulement après avoir remporté le titre de champion d’Algérie, le huitième de son histoire. En effet, avant quelques jours de la manche retour du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique, la direction usmiste brandit à nouveau la menace de se retirer de cette compétition en raison des difficultés financières énormes auxquelles elle bute depuis que les comptes du club ont été bloqués. Cette opération mesure, rappelle-t-on, fait suite à l’emprisonnement du propriétaire de la société sportive par actions de l’USMA, Ali Haddad, poursuivi par la justice dans plusieurs affaires de corruption ayant entraîné le gel de tous ses avoirs. La direction usmiste persiste et signe à ce propos que la situation du club ne s’est guère améliorée en dépit des promesses des autorités publiques, des promesses qui restent sans suite, selon la même source, ajoutant que cela risque de mettre le club dans une position qui l’obligera à se retirer de la Ligue des champions CAF en cas de qualification au prochain tour. Et de préciser en outre : «Les démarches faites par la direction et l’avocat du club n’ont pas encore abouti à un dénouement, mais nous continuerons à mener nos actions légales afin de libérer le club de cette situation dramatique ». Il faut dire que pour faire un simple déplacement à Constantine au milieu de cette semaine, les dirigeants usmistes, ou ce qu’il en reste encore d’eux, ont dû se démener pour éviter le forfait : »C’est grâce aux frais rentabilisés par les inscriptions d’abonnements des supporters fidèles que la direction a pu assumer ce déplacement à Constantine, mais aussi d’autres frais des besoins quotidiens du club», faisant encore savoir de même source. Dans la foulée, on apprend que les joueurs de la saison passée qui continuent à défendre les couleurs des Rouge et Noir n’ont pas été payés depuis huit mois, tandis que les nouveaux n’ont encore perçu aucun centime. Cela n’a toutefois pas empêché les gars de Soustara de réaliser un bon départ en championnat en obtenant quatre points de six possibles après leur victoire face à l’ESS et le nul ramené du terrain du CSC.
Hakim S.