Ligne ferrorviaire Djelfa -Touggourt : l’étude de faisabilité lancée

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a annoncé,avant-hier à Djelfa, le lancement d’une étude de faisabilité pour la réalisation d’une ligne ferroviaire qui reliera la wilaya à Touggourt, dans la wilaya de Ouargla, en passant par la ville de Messaad, au sud de Djelfa.

«L’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF) a reçu des instructions pour le lancement d’une étude de faisabilité pour la réalisation de cette importante ligne ferroviaire, qui va apporter une cohésion et une communion culturelle et historique aux ragions qu’elle traversera», a souligné M.Ghoul lors de son inspection des projets de son secteur dans la wilaya, notamment le ferroviaire. Il a estimé que cette voie ferrée va « compléter » les lignes déjà programmées, à l’instar de celles de Ouargla-Ghardaïa, et Laghouat-Djelfa, tout en joignant les lignes Hassi Messaoud-Ouargla, Biskra- El Oued -Batna -Constantine. Le ministre des Transports a entamé sa visite à Djelfa, par le chantier de la station ferroviaire mixte du chef-lieu de wilaya, où un exposé lui a été présenté sur le secteur local des transports, dont les projets ferroviaires. Il s’agit, en l’occurrence, des projets de quatre(4) lignes ferroviaires en cours de réalisation, d’une longueur de 325 km, dont la ligne Djelfa-Boughezoul(140 km), et Djelfa- Laghouat(110 km) , alors que deux autres lignes traversent le nord de la région, outre deux projets, en études, relatifs à la réalisation de deux autres lignes entre Djelfa-El-Beidh, en passant par Aflou, et une ligne Djelfa- M’sila, en passant par Boussaâda. S’exprimant sur les projets confiés aux entreprises de Cosider(travaux publics et ouvrages d’art), M Ghoul s’est dit « satisfait » de la cadence des travaux. Il a, en outre, donné des instructions en vue « d’exploiter au mieux les périodes de printemps et d’été, en fournissant davantage d’efforts pour le parachèvement des ouvrages d’art et la pose des rails », après l’ouverture des couloirs et les travaux de terrassement.
M. Ghoul a, notamment, insisté auprès des chargés de ces entreprises, de veiller à la préparation des équipements de signalisation, de communication et d’exploitation, de même que la réalisation à l’avance des gares de ces projets, visant la réalisation de 12.500 km de lignes ferroviaires, à l’échelle nationale, dont la mise en exploitation, à terme, assurera une fluidité du transport des voyageurs, doublée d’une dimension économique représentée par le trafic des marchandises et containers, de et vers les ports. Inspectant le chantier du projet de réalisation d’un tunnel de 800 m, dans le région de Chbika, à une dizaine de km au nord de la ville de Djelfa, le ministre a affirmé que « cette voie ferrée sera rapide, électrifiée et dédoublée, à l’avenir ». D’autre part, M.Ghoul a assuré que le projet de l’aéroport de Djelfa « bénéficie de toute l’importance requise », signalant des instructions en vue du parachèvement des études analytiques de l’espace de sécurisation.Le ministre a clos sa visite par l’inauguration, à Aïn Ouessara, à 100 km au nord de Djelfa, d’une usine de traverses de chemin de fer, en béton, relevant de l’entreprise Cosider, et employant près de 300 travailleurs de la région. Un contrat de concession a été offert, à l’occasion, à l’entreprise,
en vue de la réalisation d’une unité régionale pour l’entretien des matériaux, qui va générer à sa réception plus de 300 postes d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>