L’étrange vidéo détenue par CNN

Le site Jalopnik raconte que, lors du lancement de CNN il y a 34 ans, son fondateur Ted Turner avait étonné ses collaborateurs avec un étrange message: «Nous serons là, et nous couvrirons la fin du monde, en direct, et ce sera notre dernier événement. Nous jouerons l’hymne national une seule fois, le 1er juin (jour du lancement de CNN, NDLR), et quand viendra la fin du monde, nous jouerons Nearer My God To Thee (Plus près de Toi mon Dieu en français, NDLR) avant que le signal ne se coupe.» À l’époque, beaucoup se demandaient si tout cela n’était pas juste une plaisanterie. En 1988, le New Yorker mentionnait déjà une vidéo prévue en cas de fin du monde, par exemple une guerre nucléaire, comme l’imaginait alors Turner. On découvre aujourd’hui que le fondateur de CNN ne plaisantait pas. L’auteur de l’article Michael Ballaban a découvert un fichier vidéo en 2009 quand il était stagiaire dans l’émission The Situation Room, sous un nom qui laisse peu de place au doute: «Vidéo d’Apocalypse de Turner». On y voit, au format 4:3, un orchestre militaire interpréter devant les anciens locaux de la chaîne la fameuse chanson voulue par Ted Turner, Nearer My God To Thee. Une chanson qui aurait par ailleurs été jouée sur le Titanic au moment de son naufrage. Mais CNN n’est pas la seule à avoir prévu un ses au revoir à la planète Terre. Vanity Fair rapporte que le patron de Fox News, Roger Ailes, a également pensé à ce genre de scénario. Dans le livre Watching The World Change, publié en 2006, il le confiait à l’auteur David Friend, en faisant référence au 11-Septembre: «Quand viendra la fin du monde, nous serons capable de la couvrir en direct, jusqu’à ce que la dernière caméra s’éteigne. Et je le pense littéralement.»

Égypte : deux policiers abattus à Minya
Deux policiers ont été abattus à proximité d’une église chrétienne copte, à Minya, dans le centre de l’Egypte, mardi 6 janvier. Selon un responsable de la sécurité à Minya, qui a requis l’anonymat, les deux policiers étaient chargés de la protection de l’église, mais Hani Abdel Latif, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a assuré que cette dernière était loin du lieu de l’attaque. Cette année, le Noël copte tombe mercredi, et les mesures de sécurité sont traditionnellement renforcées aux abords des églises à cette occasion. Les coptes représentent autour de 10 % des 85 millions d’Égyptiens. La province de Minya avait été le théâtre de violences visant cette minorité chrétienne après la destitution du président Mohamed Morsi, en juillet 2013. Un certain nombre d’églises et de biens de la communauté copte ont été incendiés et détruits dans le sud du pays.  Les Frères musulmans, dont est membre Mohamed Morsi, avaient à l’époque assuré n’avoir rien à voir avec les attaques visant les coptes et avaient accusé l’armée de brandir le prétexte de ces actes pour justifier la répression menée contre la confrérie musulmane. Les attaques visant des policiers ou des soldats sont très fréquentes en Égypte depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi. La plupart sont revendiquées par des groupes djihadistes qui disent agir en représailles à l’implacable répression qui s’est abattue sur les partisans de Morsi. Selon le gouvernement, plus de cinq cents policiers et soldats ont été tués dans des attaques depuis un an et demi.

La mesure choc contre l’obésité en Turquie
C’est un peu le Michelle Obama version turque. À l’instar de la Première dame américaine, Dursun Ali Sahin, le gouverneur turc de la province d’Edirne, part en guerre contre l’obésité.
Sa dernière mesure choc : depuis le 1er janvier, dans tous les bâtiments publics, les ascenseurs desservant les trois premiers étages sont fermés afin de forcer la population à emprunter les escaliers. « C’est un pas en faveur d’une meilleure santé. En plus, cela réduit les dépenses d’énergie », se félicite Dursun Ali Sahin dans le journal turc Daily Sabah. Évidemment, le gouverneur a toléré quelques exceptions à la règle : les ascenseurs seront bien en service dès le rez-de-chaussée dans les maternités et hôpitaux. Idem pour les personnes handicapées ou ayant des problèmes de santé liés à l’effort qui auront toujours un ascenseur réservé. Il y a quelques mois, ce même gouverneur avait imposé à la restauration de distribuer un seul sucre au lieu de deux avec les boissons chaudes. Le Daily Sabah rappelle aussi que lors de son précédent poste de gouverneur, dans la province de Giresun, Ali Sahin avait fait retirer les salières des restaurants alors que la consommation de sel dans la région était cinq fois supérieure aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Chicago paralysée par le froid
Partout ou presque aux États-Unis, les températures sont négatives. S’il a fait -15°C à New York ce mardi matin, la ville de Chicago est littéralement bloquée. -37°C dans le Minnesota, -15,5°C à New York, -16,1°C à Baltimore ce mardi matin. Les températures sont extrêmement basses partout ou presque aux États-Unis. 49 villes ont même battu un record de froid pour un 7 janvier. Les habitants souffrent de cette vague de froid notamment à Chicago où la température maximale annoncée ce mardi est de -14°C. Le ressenti lundi dans la ville était de -28°C. Les températures devraient commencer à remonter mercredi selon la météo nationale. Mais la situation dans les aéroports restait difficile, avec près de 2 500 vols annulés mardi et plus de 6 100 retardés. Au total, quelque 18 000 vols ont été annulés aux États-Unis depuis jeudi dernier.
4 personnes sont mortes ce week-end à Chicago. On recense 15 morts en tout aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>