MC Alger

L’équipe était donnée favorite pour dominer le championnat : L’attaque joue un mauvais tour au MC Alger

à la surprise générale, le MCA est en train de réaliser un début de championnat des plus délicats. Vice-champion d’Algérie, la saison passée, le Mouloudia était donné archi favori pour dominer le nouvel exercice, mais la réalité du terrain est tout autre. Pis, l’équipe n’a obtenu que cinq points en cinq matchs, soit une moyenne d’une unité par rencontre.

Des statistiques qui ne jouent guère au profit du nouvel entraîneur français des Vert et Rouge, Bernard Casoni, plus que jamais sur un siège éjectable. L’ancien défenseur de l’O Marseille, se plaint notamment du manque de réalisme de son secteur offensif. Il est vrai, le Doyen s’est contenté jusque-là de deux buts seulement en championnat. C’est ce manque de réalisme d’ailleurs qui a coûté à la formation de Bab-El-Oued l’élimination en quarts de finale de la coupe de la CAF, il y a deux semaines, un véritable coup de massue pour les Algérois qui misaient énormément sur cette épreuve. Une situation difficile pour le club, qui multiplie les échecs et se retrouve en mauvaise posture après seulement cinq journées de championnat. Les attaquants manquent d’efficacité et rien ne va plus dans la maison mouloudéenne. Tandis que la défense arrive à faire de bonnes prestations, le compartiment offensif a beaucoup de mal et ne trouve pas le geste final. Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne tente cependant de trouver des solutions et a apporté plusieurs changements lors des derniers matchs. En effet, Bernard Casoni a testé plusieurs variantes, mais sans succès. Les attaquants ne sont pas en bonne forme et ont beaucoup peiné à trouver le chemin des filets.
Hichem Nekkache, qui a pris part à pratiquement tous les matchs, a marqué à deux reprises, la première en championnat et la seconde face au Club Africain, en Coupe de la CAF.
Le joueur se donne à fond et tente de faire la différence, mais il n’est pas un vrai attaquant de pointe et a beaucoup de mal à finaliser ses gestes. Il a ainsi été l’auteur de deux des trois buts inscrits depuis le début de la saison, tandis que Azzi a marqué le troisième. Lors de la dernière rencontre de Ligue 1 Mobilis, face à l’Olympique de Médéa, soit mardi passé, les Vert et Rouge ont rendu une bonne copie, mais le manque d’efficacité aura eu raison d’eux. En tout cas, les attaquants n’ont pas d’autres choix que de provoquer le déclic lors du prochain rendez-vous face à l’USMA, un match pendant lequel Casoni jouera tout simplement sa tête.
Hakim S.