Leçon Ramadan

Leçons du mois de Ramadhan (3e partie et fin)

La Zakat Al-Fitr (l’aumône de la rupture du jeûne) vous a été prescrite, elle est une purification pour les paroles inutiles et les propos obscènes, ainsi qu’une nourriture pour les pauvres, dans le recueil de hadiths authentiques d’Al-Boukhari selon le hadith d’Ibn Omar qui a dit : « Le messager d’Allah a prescrit l’aumône de la rupture du jeûne : un boisseau (mesure des grains) de datte ou un boisseau d’orge, pour l’esclave, celui qui est libre, l’homme, la femme, le petit et le grand parmi les musulmans ; et il a ordonné qu’elle soit donnée avant la sortie des gens vers la mosquée ».
Donc, le musulman doit donner cette aumône pour lui et tous ceux dont il est responsable comme l’épouse, les enfants et les parents, et il est préférable de donner cette aumône pour la femme qui est enceinte aussi ; et elle doit être un boisseau de blé ou d’orge ou de fromage ou de datte ou de raisin ; il est permis de donner ce que les gens du pays mangent comme le riz et autres. Al-Boukhari a rapporté selon le hadith d’Abou Saïd Al-Khoudri qui a dit : « Nous donnions à l’époque du messager d’Allah le jour de la fête de la rupture du jeûne un boisseau de nourriture… ».
Et il n’est pas permis de donner de l’argent au lieu de la nourriture car c’est le contraire de ce qui a été rapporté, et tout acte qui n’est pas accompli comme le Messager l’a prescrit, sera rejeté. Donner cette aumône entre la prière de l’aube et la prière de la fête de la rupture du jeûne est meilleure, mais il est permis de donner l’aumône de la rupture du jeûne un jour ou deux avant la fête. De même que cette aumône doit être donnée à l’endroit où se trouve le jeûneur, et il lui est permis également de confier cette responsabilité à quelqu’un dans son pays s’il est en voyage.

Mes frères dans la foi !
Parmi les bonnes manières de terminer ce mois, le fait de proclamer beaucoup la grandeur d’Allah Le Haut et Le Grand : { Afin que vous accomplissiez la totalité des jours convenus et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir bien guidés et peut-être remercierez-vous } [ Sourate 2 -
Verset 185 ]

Les savants ont dit : « C’est une Sounnah de proclamer la grandeur d’Allah la veille de la fête de la rupture du jeûne seul et en public ; les hommes proclament à voix haute et les femmes à voix basse ; le musulman proclame la grandeur d’Allah jusqu’à la fin de la prière de la fête de la rupture du jeûne comme il est rapporté du Prophète ; et la plupart des compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) ont rapporté que la proclamation de la grandeur d’Allah se fait ainsi :
« Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, Allah est le plus grand, Allah est le plus Grand, la louange appartient à Allah ». [ Allahou Akbar - Allahou Akbar - La ilaha il Allah - Allahou Akbar - Allahou Akbar - Wa Lillah el Hamde ]

Et Ibn Abbass disait : « Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, la louange appartient à Allah, Allah est le plus Grand et le plus Majestueux, Allah est le plus Grand pour ce vers quoi il nous a guidés » [ Rapporté par Al-Baïhaqui ] Et Salmane Al-khaïr a dit : « Proclamez la grandeur d’Allah : Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand et encore plus Grand ».
Fin