Marathon ANP

Le traditionnel semi-marathon de l’ANP a drainé 12 000 athlètes

L’institution militaire a lancé, hier à Alger, la onzième édition du semi-marathon de l’ANP (Armée nationale populaire), dont l’itinéraire choisi s’étale du Complexe olympique «Mohamed-Boudiaf», en passant par Ain Allah-Dely Ibrahim- Chevaley jusqu’au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires, sis à Ben Aknoun, selon un communiqué du MDN rendu public hier.
L’édition de cette année a été marquée par une participation massive et record de plus de 12 000 athlètes issus des deux sexes, relevant des différents corps communs, ainsi que des coureurs relevant des différentes associations sportives civiles, âgés de 18 à 60 ans, a-t-on précisé. Cette manifestation sportive nationale militaire populaire s’est ancrée dans les traditions de l’ANP, grâce au grand succès qu’ont enregistré les dix dernières éditions, organisées dans l’objectif d’améliorer les capacités physiques et les résultats sportifs des éléments, à travers la généralisation de la pratique sportive populaire dans les rangs de l’ANP. À la fin de la compétition, des médailles et des cadeaux ont été remis aux lauréats de la course.

Alliance Assurance lance le nouveau service OTO PLUS LAKI
Les femmes sont actives. Elles gèrent souvent le quotidien de la famille, de la maison et du travail. Elles redoutent cependant, la survenance de problèmes avec leurs véhicules lorsqu’elles sont seules ou avec leurs enfants car elles perdent du temps, sont obligées de déranger un proche, ou pire, de demander ou d’accepter l’aide d’un inconnu. Avec OTO Plus Laki, les femmes sont en sécurité et peuvent maîtriser parfaitement leur emploi du temps en cas d’imprévus.
En effet, rares sont les femmes en mesure de changer seules une roue en cas de crevaison, de savoir comment faire face à une panne d’essence, de panne mécanique, ou pire encore en cas d’accident. Même la perte des clés de voiture est un réel problème car il faut récupérer le double se trouvant en général à la maison. Avec OTO Plus Laki, en un seul coup de fil au plateau d’assistance d’Alliance Assurances au 021 379 379 et tout est réglé en 30 min*. Alliance Assurances est la seule assurance qui dépanne ses clientes même en bas de chez elles (Exclusivité Alliance Assurances).

La sélection du film «En attendant les Hirondelles» au Festival de Cannes saluée par l’IFA
Dans le cadre de la 70ème édition du festival de Cannes qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017, le long-métrage EN ATTENDANT LES HIRONDELLES, premier long-métrage de Karim Moussaoui représentera l’Algérie en compétition officielle dans la section «Un Certain Regard». Soutenu par l’Institut français d’Algérie dans le cadre de ses appels à projets culturels et artistiques, EN ATTENDANT LES HIRONDELLES est une coproduction Franco-Germano-Algérienne tournée en Algérie et ayant participé à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes en 2015.

Les premières missions spatiales d’Orion probablement reportées
Les deux premières missions de la capsule Orion dans le cadre du nouveau programme d’exploration habitée au-delà de l’orbite terrestre, et de Mars à plus long terme, seront probablement retardées, selon un rapport de la Nasa publié, jeudi dernier, évoquant de multiples défis techniques et budgétaires. Pour l’heure, le premier lancement d’Orion par la fusée Space Launch System (SLS) est prévu au plus tôt en novembre 2018, sans équipage. Une seconde mission, cette fois avec des astronautes à bord, est programmée au plus tôt en août 2021. Mais «ces deux premières missions d’exploration (EM-1 et EM-2) sont confrontées à de multiples obstacles techniques qui vont probablement retarder leur lancement», selon un rapport du bureau de l’inspecteur général de la Nasa, rédigé au terme d’un audit de neuf mois. Le document cite notamment des retards dans la mise au point du module de service d’Orion, fourni par l’Agence spatiale européenne (ESA), ainsi que dans les modifications du bouclier thermique de la capsule. Il constate aussi des difficultés dans la conception des logiciels pour le lanceur, la capsule et les systèmes au sol de lancement au Centre spatial Kennedy en Floride. L’inspecteur général craint que la Nasa ne puisse régler tous ces problèmes à temps pour un lancement en novembre 2018. Le coût total du programme SLS/Orion et de l’aménagement du pas de tir devrait atteindre environ 23 milliards de dollars en fin d’année fiscale 2018. Et l’exploration habitée de Mars devrait dépasser 33 milliards de dollars d’ici 2033.

Les maladies infectieuses ont tué 1 589 personnes en mars en Chine
Un total de 1 589 personnes sont mortes de maladies infectieuses en mars dans la partie continentale de la Chine, selon des données officielles.
D’après la Commission nationale de la santé et de la planification familiale, 544 132 cas de maladies infectieuses ont été signalés dans la partie continentale le mois dernier. Plus de 325 791 cas concernaient des maladies infectieuses de classe «B», telle que définie par la loi sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses, parmi lesquels 1 579 cas on entraîné la mort, a-t-on indiqué. L’hépatite virale, la tuberculose, la syphilis, la gonorrhée, et la dysenterie bacillaire et amibienne représentaient 95% des cas de cette catégorie, selon les sources. En outre, les maladies de classe «C» ont entraîné près de 218.341 cas et fait dix morts. La diarrhée infectieuse, la fièvre aphteuse et la grippe étaient les maladies les plus courantes de cette catégorie, représentant 90% des cas, selon les données.

L’Iran condamne l’extension des sanctions décidée par l’UE
Le ministère iranien des Affaires étrangères a vertement critiqué, mercredi dernier, la récente extension des sanctions décidée par l’Union européenne (UE) à l’encontre de l’Iran, une décision qu’il estime «motivée par des considérations politiques», a rapporté mercredi l’agence de presse Tasnim. «La République islamique d’Iran condamne la tendance répétitive et inappropriée de l’UE à utiliser deux poids, deux mesures, à adopter des approches politiquement motivées et à instrumentaliser les droits de l’Homme. Elle s’insurge notamment contre l’extension des sanctions unilatérales décidée par l’UE sous couvert de violations de droits de l’Homme (en Iran),» a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.
L’UE n’a pas une connaissance réelle de la situation en matière de droits de l’Homme en Iran, a dit Qasemi, en réaction à la décision de l’UE d’étendre ses sanctions à l’encontre de l’Iran jusqu’en avril 2018 en raison d’allégations «de graves violations de droits de l’homme.» Les nouvelles sanctions comprennent des interdictions de voyager ainsi que le gel d’avoirs appartenant à 82 ressortissants et à une entité iraniens.

Près de 27.000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes depuis le début de l’année
Près de 27.000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes depuis le début de l’année jusqu’au 11 avril courant, soit une hausse de 35 % par rapport à la même période de 2016, selon des statistiques du ministère italien de l’intérieur. Le Bangladesh (3.521), le Nigeria (3.397) et la Guinée (3.320) figurent en tête des pays de provenance de ces migrants, ajoute la source, précisant que 3.521 migrants mineurs non-accompagnés sont arrivés sur les côtes de la péninsule depuis janvier dernier. Ces données ont été rendues publiques la veille de l’adoption par le Parlement italien d’un texte sur l’immigration, ayant pour objectif de mieux accueillir les demandeurs d’asile, mais destiné à faciliter les expulsions et freiner les flux. Ce texte a été proposé par le ministre de l’Intérieur Marco Minniti, et sur lequel le gouvernement avait posé la question de confiance. L’Italie compte actuellement plus de 176.000 demandeurs d’asile dans ses centres d’accueil. Selon les chiffres publiés mercredi par la Commission européenne, seulement 16.340 «relocalisations» ont été réalisées au total, depuis fin 2015, dont 5.001 depuis l’Italie et 11.339 depuis la Grèce.