REVADE 2017

Le Salon REVADE 2017, à Alger, du 9 au 12 octobre

Le Salon International de la Récupération et de la Valorisation des Déchets, REVADE 2017, est prévu cette année du 9 au 12 octobre au Palais des Expositions Pins Maritimes Alger. Le sujet est véritablement d’actualité d’autant que le thème retenu pour cette nouvelle édition tourne autour des enjeux économiques et technologiques du recyclage des déchets. En effet, ce qui était perçu auparavant comme une préoccupation purement environnementale, est devenu aujourd’hui une activité économique pouvant générer un chiffre d’affaires de 38 milliards de DA/an et de nombreux postes d’emploi direct et indirect. Cette 2e édition est sous le parrainage des Ministères de l’Environnement et des énergies Renouvelables, de l’Industrie et des Mines et du Commerce. Le salon est réservé aussi bien aux professionnels qu’au grand public et il est organisé par la CACI, Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie en collaboration avec l’Agence Nationale des Déchets (AND) et en partenariat avec la SAFEX. L’évènement vise particulièrement la promotion de la gestion des déchets industriels tout comme les activités liées à la récupération et le recyclage. Il a également pour objectif d’encourager l’investissement et la création d’entreprises dans ce domaine. Le salon est aussi l’occasion de faire connaitre les équipements et les technologies utilisées en la matière.

Ooredoo et IQRAA fêtent la Journée mondiale de l’Alphabétisation
Dans le cadre de leur partenariat stratégique, Ooredoo et l’Association Algérienne d’Alphabétisation IQRAA ont célébré la Journée Internationale de l’Alphabétisation, coïncidant avec le 8 septembre, à l’initiative de l’UNESCO et placée cette année sous le thème : «L’Alphabétisation dans un monde numérique». Cette journée d’information, organisée jeudi, au Palais de la Culture Moufdi Zakaria à Alger, a porté sur la présentation des résultats d’une étude d’analyses de l’ouvrage pédagogique intitulé : « Je m’alphabétise avec la culture de la non-violence». La rencontre a vu la présence de la Présidente de IQRAA, Mme Aïcha Barki, du Directeur Opérationnel chargé des Relations Publiques et des Médias à Ooredoo Ramdane Djezairi, ainsi que des représentants d’institutions publiques et des personnalités nationales activant dans le domaine de la culture, de l’éducation et du savoir. à cette occasion, Mme Aïcha Barki, Présidente de l’association IQRAA a affirmé : «Cette journée internationale d’Alphabétisation représente pour nous une occasion d’évaluer les efforts entrepris en faveur de l’apprentissage et les défis qui nous restent à relever dans notre lutte contre le fléau de l’analphabétisme même si le taux de celui-ci est en nette diminution et qu’il ne représente aujourd’hui que 10% (…) Je saisis cette opportunité pour remercier tous nos partenaires dans cette lutte permanente et en l’occurrence notre partenaire Ooredoo qui se tient fidèlement à nos côtés depuis plusieurs années pour nous aider dans l’accomplissement de nos nombreuses missions et activités.
Je salue également toutes celles et tous ceux qui chaque jours œuvrent avec force et courage pour la promotion du savoir (…)» La présentation de l’étude en question, réalisée par la Commission pédagogique de IQRAA, a mis en exergue les résultats de cette évaluation et son impact sur le changement des comportements des apprenantes par rapport à cette problématique.
Par ailleurs, le représentant de l’Office National d’Alphabétisation a évoqué la situation actuelle de l’alphabétisation et a exposé l’évolution de l’apprentissage des adultes en Algérie notamment grâce aux efforts de l’association IQRAA. Les partenaires de l’association IQRAA, à savoir le Ministère de la Justice et la Commission nationale des droits de l’Homme, ont pris part à cette journée d’information à travers des interventions en mettant en avant le droit de chaque citoyen à l’éducation. Pour rappel, et dans le cadre de leur partenariat, Ooredoo et l’association IQRAA ont mené de nombreuses opérations et projets conjoints notamment : la contribution financière de Ooredoo à la construction et à la dotation en équipements pédagogiques des Centres AFIF d’El Khroub (Constantine), de Temacine (Ouargla), de Ouled Yahia Khadrouche (Jijel) et de Tizi Ouzou, le financement d’une étude relative à l’expérience algérienne dans la lutte contre l’analphabétisme en cinquante ans d’indépendance, ainsi que l’instauration du Prix Ooredoo d’Alphabétisation récompensant des personnes et des institutions ayant contribué à la promotion du savoir et à la lutte contre l’analphabétisme.

Huawei dépasse Apple
Huawei prend de l’élan et dépasse Apple continuellement pour la première fois, occupant ainsi la deuxième place à l’échelle mondiale. Selon les dernières recherches de Counterpoint’s Market Pulse pour juillet 2017, Huawei a dépassé Apple dans les ventes mondiales de Smartphones de manière constante en juin et juillet. Avec les fortes ventes d’août qui se confortent pour le vendeur Chinois, Huawei assure un joli coup de chapeau dans le triplet des 3 leaders mondiaux. Dans son discours concernant ce développement concurrentiel clé, le directeur de recherche de Counterpoint, Peter Richardson, annonce: «C’est une étape importante pour Huawei, la plus grande marque chinoise de Smartphones avec une présence mondiale croissante. Cela en dit long sur le développement de ce constructeur à l’origine fournisseur d’infrastructures réseaux, qui a su prendre place dans l’espace mobile de la téléphonie mobile au cours des trois à quatre dernières années. L’échelle mondiale que Huawei a pu atteindre est due à son investissement constant en R & D et en fabrication, conjugué à l’expansion agressive du marketing et des ventes.»

Ericsson étend son portefeuille 5G
La plateforme 5G inclut désormais la première radio FDD d’Ericsson, capable de supporter la 5G et le Massive MIMO (Multiple Input Multiple Output).
La nouvelle radio permettra d’évoluer de la 4G vers la 5G et d’utiliser le spectre de fréquences actuel pour la 5G ; De nouveaux services réseau pour faciliter l’évolution vers la 5G pour les opérateurs, de la phase de préparation à la phase de lancement Ericsson complète son offre globale de solutions d’accès radio 5G en lançant un nouveau produit, l’AIR 3246, capable de supporter le Massive MIMO. Cette nouvelle radio est compatible aussi bien avec la 4G/LTE qu’avec la 5G NR (New Radio) et constitue la première radio 5G NR d’Ericsson fonctionnant en mode FDD (duplexage fréquentiel). Le lancement de ce nouveau produit aidera les opérateurs, notamment dans les zones urbaines, à apporter la 5G à leurs abonnés en utilisant les bandes actuelles de fréquences ainsi qu’à booster la capacité de leurs réseaux LTE. La plateforme 5G d’Ericsson inclut trois radios TDD (duplexage temporel) déjà lancées par Ericsson et capables de supporter la 5G et le Massive MIMO. Elle se compose également d’un cœur de réseau, de solutions de transmission et de sécurité.

Un artiste mexicain érige un «mur» contre… Trump
C’est de l’art éphémère, mais le message est clair: dénoncer le mur à la frontière mexico-américaine que veut ériger le président américain Donald Trump pour empêcher l’arrivée d’immigrés clandestins. L’artiste Bosco Sodi, 46 ans, un Mexicain qui habite à New York, a érigé, jeudi, en quelques heures un mur de deux mètres de haut et huit mètres de large, avec 1 600 briques qu’il a fabriquées avec des ouvriers mexicains, au coeur de Greenwich Village à Manhattan. Tour ça pour mieux le voir disparaître quelques heures plus tard, après avoir invité les curieux à emporter chacun une brique signée de l’artiste. Sodi explique que l’idée du projet, intitulé tout simplement «Muro», lui est venue lorsque Donald Trump s’est installé à la Maison Blanche en janvier. Il espère ainsi montrer que «lorsque les gens s’unissent, ils peuvent détruire n’importe quel mur, qu’il soit mental, politique, psychologique ou physique.» Le fait que les briques aient été cuites par des ouvriers mexicains fait partie du message. «On ne peut rien faire de plus mexicain que ça, l’eau mexicaine, le sol mexicain, l’air mexicain, le feu et la terre mexicains», dit-il. L’endroit – Washington Square Park – n’est pas innocent non plus: les manifestations contre Trump s’y sont enchaînées ces derniers mois, et la mairie démocrate de New York n’a posé aucun obstacle à ce projet artistico-politique: c’est même un représentant du maire Bill de Blasio qui devait enlever la première brique.