tebbounep2

LE PRÉSIDENT TEBBOUNE AU SOMMET CHINE-AFRIQUE SUR LA SOLIDARITÉ CONTRE LE COVID-19 : L’Algérie a consenti d’énormes efforts

Les relations entre l’Algérie et la Chine n’ont jamais été aussi intenses et se sont érigées au plus haut de leur forme depuis la crise sanitaire qui s’est installée dans le monde.

Partenaire privilégié et au-delà un ami de l’Algérie eu égard à l’histoire commune qui les a liés depuis la Guerre de libération nationale, la solidarité entre les deux parties tout au long de la conjoncture pandémique n’a fait que renforcer leur détermination à solidifier l’assise de coopération dans tous les domaines. C’est dans ce contexte empreint d’entraide et d’efforts allant dans le sens de venir à bout du coronavirus que s’est tenue, hier, à Pékin, le sommet extraordinaire Chine-Afrique, organisé par visioconférence et auquel a participé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Ce sommet a été proposé par le pays organisateur, conjointement avec l’Afrique du Sud, à la tête de la présidence tournante de l’Union africaine et le Sénégal, pays qui tient, lui, la co-présidence du Forum sur la coopération sino-africaine. Une tribune qui s’est offerte au chef de l’État algérien et ses homologues de Chine et des pays africains afin d’ « accroitre la confiance mutuelle et la solidarité, de faire avancer la coopération multilatérale, de réduire l’impact du Covid-19 et de réaliser un meilleur développement pour tous ». C’est là justement la grande leçon tirée par les deux parties, la Chine et les pays Africain entendre, de l’importante nécessité d’aller vers une coopération « gagnant-gagnant » dans un moment où les grands blocs du monde ont subi un choc tectonique conséquemment à une carte mondiale bouleversée par l’impact de la crise pandémique. D’autres dirigeants de pays africains, dont des membres de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UA et les présidents tournants des principales organisations sous-régionales africaines, ainsi que le président de la Commission de l’UA, participaient à ce sommet. Le secrétaire général des Nations unies et le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont aussi présents au sommet comme invités spéciaux. « La Chine a toujours accordé une importance particulière aux relations amicales de coopération avec l’Afrique, et est prête à œuvrer avec les pays africains pour bâtir une communauté de destin plus étroite », a déclaré Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères lors d’un point de presse peu avant l’ouverture du sommet. « Depuis le début de la pandémie, la Chine et l’Afrique se sont mutuellement aidées et ont uni leurs efforts dans la lutte contre le Covid-19″, a-t-il ajouté.
F. Guellil