TEBB TWEET

Le Président se réjouit fièrement de la victoire de l’Algérie contre le Maroc

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, se trouvant en Allemagne depuis dimanche passé pour des soins complémentaires, semble avoir suivi avec un intérêt particulier le match de l’équipe nationale de handball contre son homologue marocaine. Une rencontre gagnée de haute lutte par les Verts, grâce à une remontada spectaculaire (24-23), contre les Lions de l’Atlas. Une victoire en coupe du monde qui n’était pas passée inaperçue chez le chef de l’État qui, dans un tweet posté peu de temps après la victoire de l’Algérie, a rendu tout le bel hommage aux Verts. « Mille félicitations … vous nous avez honorés et le meilleur reste à venir, Inchallah », écrit le président Tebboune.

Sonelgaz se dote d’une page Facebook
La société de distribution de gaz et de l’électricité (Sonelgaz) annonce le lancement de sa page officielle Facebook, dont l’ambition est d’assurer la transmission et le partage, en temps réel, des informations relatives aux différentes activités des sociétés du Groupe. Le groupe prie ainsi ses clients de s’y abonner pour suivre toute l’actualité en temps réel. Sonelgaz s’engage, d’autre part, à rester attentif aux remarques et critiques constructives qui lui permettront d’améliorer en permanence la page et la rendre plus riche et plus attrayante. « Nous travaillons pour que la page officielle de Sonelgaz puisse refléter et incarner nos efforts au quotidien dans l’exercice de notre mission de service public », écrit le même groupe dans un communiqué.
À noter que cette page sera étayée par  le site web : www.sonelgaz.dz, la chaîne Youtube, https://www.youtube.com/channel/UCVidWHwUw2587_s1L944I8w, et le compte Tweeter : https://twitter.com/SonelgazO?s=09.

Tébessa : des fonctionnaires du Trésor arrêtés pour détournement de fonds
Les éléments de la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya de Tébessa ont appréhendé des fonctionnaires du trésor public et un fournisseur impliqués dans une affaire liée au détournement de fonds publics, a indiqué hier, la cellule communication et des relations publiques de ce corps de sécurité dans un communiqué de presse. La même source a précisé que dans le cadre des efforts des services de la sûreté de wilaya œuvrant à traiter diverses affaires de corruption notamment celles relatives au détournement de fonds publics, la même brigade a ouvert une enquête approfondie au niveau du trésor public, qui a permis de découvrir des « détournements financiers effectués à travers des documents comptables falsifiés ». L’enquête dans cette affaire de détournement de l’équivalent de 20 millions de dinars s’est soldée par l’arrestation de onze (11) personnes (fonctionnaires au trésor public et un fournisseur) a-t-on encore noté. Après le parachèvement des procédures d’usage, en coordination avec le parquet à compétence, les mis en cause ont été présentés devant le tribunal près le tribunal de Tébessa qui a ordonné le placement sous mandat de dépôt des deux principaux accusés, un cadre gestionnaire au trésor public et un fournisseur, a relevé le communiqué. Les neuf (9) autres personnes impliquées dans cette affaire ont été relaxés, a-t-on souligné ajoutant également que le jugement dans cette affaire a été reporté.

Séisme en Indonésie: plus de 42 morts
Au moins 42 personnes ont été tuées hier par le séisme de magnitude 6,2 sur l’île de Célèbes en Indonésie, selon un nouveau bilan des autorités. Le séisme survenu dans la nuit a fait plusieurs centaines de blessés et déclenché la panique chez les habitants de l’Ouest de l’île de Célèbes, qui ont déjà subi en 2018 un désastre majeur. Au total, 34 corps ont été retrouvés jusqu’à présent dans des immeubles effondrés à Mamuju, selon les autorités. Huit autres personnes sont mortes à Majene, une autre localité de la région de Mamuju. « Nous ne savons pas combien d’autres ont disparu », a déclaré Arianto, un responsable local des secours à Mamuju, cité par des médias. « Il y a encore des gens emprisonnés sous les décombres ». Un précédent bilan des autorités faisait état d’au moins 34 morts. À Mamuju, ville de quelque 110 000 habitants la plus affectée de la région, les sauveteurs recherchaient plus d’une dizaine de patients et personnels médicaux portés disparus sous les ruines d’un hôpital. « L’hôpital est détruit. Il s’est effondré », a dit Arianto.

Marine Le Pen face au scandale des 8 millions d’euros émiratis
La justice  française se penche sur les conditions d’obtention du prêt de 8 millions d’euros qui a sauvé le Rassemblement national de Marine Le Pen, en grande difficulté financière après les élections de 2017, et en particulier à la commission versée en marge de ce contrat. Des médias français rapporte l’information, et font état qu’un signalement de Tracfin a été joint à l’enquête en cours sur les commissions touchées par l’intermédiaire des prêts du RN, l’ex-eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser.

Moscou et Caracas signent un accord pour la production du Spoutnik V
La vice-Présidente vénézuélienne, Delcy Rodriguez, a annoncé la signature d’un accord sur la production du vaccin russe contre le Covid-19, SpoutnikV, dans son pays. Caracas a paraphé l’accord avec le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) pour la production, au Venezuela, du vaccin anti-Covid SpoutnikV a révélé, jeudi dernier, la vice-Présidente du pays, Delcy Rodriguez. «Conformément aux consignes du Président Nicolas Maduro, nous avons eu une visioconférence avec le chef du RFPI, Kirill Dmitriev et son adjoint, Alexandre Jouravlev,] sur les livraisons et la production du vaccin SpoutnikV au Venezuela durant le premier trimestre 2021», a a précisé la responsable de la République Bolivarienne, D. Rodriguez sur son compte Twitter. ​Le ministère vénézuélien de la Santé avait précédemment enregistré Spoutnik V pour une utilisation d’urgence dans le pays et pour rappel, à la fin de 2020, la troisième étape des essais cliniques du vaccin russe s’est déroulée au Venezuela avec la participation de 2 000 volontaires. Le pays a signé en décembre un contrat portant sur la livraison de 20 millions de doses, soit une quantité suffisante pour immuniser 10 millions de personnes.

Un groupe suédois propose à ses salariés un … collier beeper
Le groupe suédois Essity qui produit sous diverses marques des serviettes et mouchoirs papiers hygiéniques, couches ou cotons démaquillants, veut équiper ses salariés français d’un collier beeper en cas de rapprochement trop marqué afin de lutter contre la propagation du Covid-19. D’après le syndicat CFDT, numéro un dans l’entreprise, ces «colliers émettraient un son de 85 décibels dès que la distanciation sociale ne serait plus respectée». Décembre dernier, l’entreprise Moskitofree, spécialisée à l’origine dans la lutte contre la malaria, a développé une technologie, tout autre, permettant de se protéger du coronavirus présent dans l’air. Son boîtier portatif en élimine 93,5%, selon des médias français. Cette jeune entreprise, installée dans les Yvelines, a développé un « nettoyeur d’air», un petit boîtier porté autour du cou, lequel élimine le coronavirus en suspension autour de nous. Moskitofree était originellement orientée vers la lutte contre la malaria qui se transmet par piqûre de moustique. La société donne sur ses emballages le logo Lille (Nord) qui a testé le produit. Selon Moskitofree, ce boîtier et la technologie intégrée permettent d’être protégé contre 93,5% du coronavirus présent dans l’air, dans un espace de deux mètres carrés autour de soi. Quant à la firme suédoise, celle-ci a précisé que son dispositif, « serait inactif dans les sanitaires, au restaurant d’entreprise ou encore à l’infirmerie ». Les syndicalistes, dont la CFDT, dénoncent un dispositif «complètement anxiogène» et «une atteinte aux libertés individuelles». C’est «un système comparable à celui qui dissuade les chiens d’aboyer», dénonce le syndicat.