sellal

Le Premier ministre en visite, samedi prochain, à El-Oued : Sellal attendu sur plusieurs fronts

La visite qu’effectuera le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ce 1er avril dans la wilaya d’El-Oued, revêt un cachet important tant sur le plan politique qu’économique. Outre l’inspection des projets dans divers secteurs d’activités, l’hôte de la wilaya d’El-Oued fera également campagne pour le scrutin législatif du 4 mai prochain.

Après avoir rompu ses visites à l’intérieur du pays pour se consacrer à son agenda international très chargé, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, renoue avec ses sorties sur le terrain. Il effectuera une visite de travail dans la wilaya d’El-Oued, samedi prochain. Le choix de la wilaya d’El-Oued n’est pas fortuit. Elle représente un modèle en matière de développement agricole. La ville aux mille coupoles est en passe, même, d’exporter sa production vers d’autres pays étrangers. En cette conjoncture de chute drastique des prix du pétrole, l’agriculture constitue une valeur sûre pour l’économie nationale. Le Premier ministre, dont le Gouvernement tente tant bien que mal de diversifier son économie et de trouver d’autres mécanismes pour en finir avec la dépendance vis-à-vis des hydrocarbures, aura à visiter, à El-Oued, des périmètres agricoles considérés comme un modèle en la matière. Cette stratégie n’est pas née du jour au lendemain. C’est un fruit de longues années de dur labour. L’État a consenti d’enormes efforts pour venir en aide à l’agriculture saharienne. Des concessions agricoles ont poussé comme des champignons dans la région d’El-Oued. Un pari réussi pour les concepteurs de ce modèle puisque, aujourd’hui, les agriculteurs d’El-Oued, ou d’ailleurs, ont réalisé des récoltes plus qu’attendues. Une récolte qui trouve des difficultés à être écoulée sur le marché national, faute de moyens logistiques. Les agriculteurs se trouvent livrés à eux-mêmes. À El-Oued, les agriculteurs ont mis la main à la poche pour contribuer à l’opération de financement de l’extension de la zone de fret de l’aéroport de Guemar-El Oued afin d’acheminer le transport de leurs récoltes vers les différents ports du pays, avant qu’elles ne soient exportées vers d’autres pays étrangers. Le problème de manque de la logistique se pose avec acuité. Abdelmalek Sellal écoutera, certainement, les doléances de ces agriculteurs d’El-Oued qui sont les mêmes que ceux des wilayas du Sud. Outre le secteur de l’agriculture, il sera, également, pour le Premier ministre, lors de la visite qu’il effectuera ce 1er avril dans la wilaya d’El-Oued de s’enquérir de l’état d’avancement des projets dans divers secteurs. Il sera certainement question de faire le bilan des projets réalisés dans le secteur du tourisme. Plusieurs promoteurs privés ont bénéficié de l’aide de l’État pour la réalisation des projets dans ce secteur pour promouvoir le tourisme saharien. Le complexe touristique la Gazelle d’Or du milliardaire Djilali Mahri en est un. D’autres complexes tourismes similaires sont en train de pousser comme des champignons dans cette région. Sur le plan politique, Abdelmalek Sellal profitera de cette occasion pour lancer un message aux Algériens afin d’aller voter massivement lors des élections législatives du 4 mai prochain. Le Premier ministre fera campagne pour les prochaines législatives, afin de rendre inaudible la voix des partisans de l’abstention de ce scrutin.
Hacène Nait Amara