Elmodjahid

Le Musée du Moudjahid commémore la bataille de Hod Chica

Le Musée national du Moudjahid a organisé, mardi, une conférence historique dans le cadre de la commémoration du 62e anniversaire de la bataille menée contre le colonialisme français du 8 et au 10 août 1955 au lieudit Hod Chica, dans la wilaya d’El Oued. Dans un bref témoignage, le moudjahid de la wilaya 6 historique, Ali Boughzala, a indiqué que cette bataille à laquelle avaient pris part « pas moins de 29 moudjahidinew », se voulait une réponse aux allégations françaises selon lesquelles le Sahara algérien n’était pas concerné par la guerre de libération et les évènements enregistrés dans le nord du pays. La bataille de Hod Chica, conduite par le chahid Hamma Lakhdar assisté de Guerid Abdelmalek (seul survivant), est l’une des batailles les plus féroces contre les forces coloniales françaises dans la région du Sahara de par le relief de cette zone. La patrouille a été divisée en trois groupes qui ont d’abord mené une attaque contre une caserne dans la région de Negrine avant de poursuivre l’assaut au niveau du lieudit Bir Boutina puis à l’ensemble de la région d’El Oued, a précisé le moudjahid. Les forces coloniales ont fait appel à la légion étrangère pour affronter la bataille qui a débuté du 8 au 10 août.
L’ennemi a essuyé de grandes pertes durant ces affrontements où 24 martyrs sont tombés au champ d’honneur dont Hamma Lakhdar, a indiqué l’intervenant.

Le brent à plus de 52 dollars hier à Londres
Les cours du pétrole augmentaient, hier, en cours d’échanges européens, encouragés par une possible baisse des réserves américaines selon les données de l’API. À la mi-journée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 52,32 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 18 cents par rapport à la clôture de mardi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour le contrat de septembre gagnait 20 cents à 49,37 dollars. Les cours de l’or noir remontaient un peu mais restaient confortablement ancrés dans une fourchette étroite qui limite les mouvements de prix depuis plus d’une semaine. « Les réserves américaines de brut auraient reculé de 7,8 millions de barils la semaine dernière, selon l’API (fédération professionnelle de l’American Petroleum Institute), mais cela n’a pas impressionné les marchés », a noté un analyste. Les marchés attendront de voir si les données du Département américain de l’Energie (DoE), jugées plus fiables par les investisseurs, confirment cette baisse des réserves du premier consommateur mondial. Les analystes tablent sur une baisse des réserves de brut de 2,2 millions de barils, de celles d’essence de 1,5 million de barils, et de celles de produits distillés de 500.000 barils, selon la médiane d’un consensus compilé par l’agence Bloomberg. D’autre part, en conclusion de la réunion de certains des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Abu Dhabi, certains pays qui n’ont pas respecté leurs objectifs de baisse de production ont affirmé leur volonté de coopérer avec l’accord qui vise à rééquilibrer le marché en limitant l’offre mondiale.

Trois Palestiniens blessés par des frappes israéliennes à Ghaza
Trois Palestiniens ont été blessés par l’armée de l’occupation israélienne qui avait frappé des positions du mouvement de résistance palestinien Hamas situées dans la bande de Ghaza dans la nuit de mardi à mercredi, ont rapporté les médias. Un avion de l’armée de l’air de l’occupation a frappé deux postes du Hamas dans le nord de la bande de Ghaza, selon la même source. Selon les médias palestiniens, l’un des raids a ciblé le camp de réfugiés d’Al-Shati, qui abrite le dirigeant du Hamas, Ismaïl Haniyeh. Deux personnes ont été grièvement blessées et une autre légèrement, selon les sources. « Israël a franchi une ligne rouge et en subira les conséquences », a averti le Hamas dans une déclaration publiée à la suite des raids israéliens. « Nous ne laisserons pas Ghaza devenir un terrain d’essai de munitions israéliennes », a déclaré le groupe.

Une voiture fonce sur des militaires à Paris et fait 6 blessés
Une voiture a foncé sur des militaires, hier matin, dans une banlieue du nord-ouest de Paris, faisant 6 blessés dont deux dans un état sérieux, a annoncé la préfecture de police de Paris. L’attaque a eu lieu vers 06H00 GMT et le véhicule est en fuite, a-t-on ajouté de même source, en précisant que le pronostic vital des deux blessés graves n’était pas engagé. L’attaque a eu lieu devant une caserne militaire située au centre de la ville de Levallois, selon Patrick Balkany, le maire de cette banlieue « calme et sécurisée », où selon lui, « il n’y a jamais eu d’incidents ». « C’est un véhicule (…) qui a accéléré très vite quand ils sont sortis », a-t-il déclaré sur la chaine de télévision BFM-TV. La préfecture de police des Hauts-de-Seine a de son côté évoqué un « acte a priori volontaire ». Depuis janvier 2015, la France est visée par une vague d’attentats terroristes qui a fait au total 239 morts, les derniers ciblant tout particulièrement les forces de l’ordre, sur des sites emblématiques.

Deux morts dans un crash d’avion en Allemagne
Deux personnes sont mortes, y compris le pilote, dans un accident d’avion, survenu mardi, dans le sud-ouest de l’Allemagne, ont rapporté les médias allemands, citant la police locale. Des débris ont été retrouvés, a indiqué la police. L’avion à moteur unique s’est écrasé dans le Lac de Constance dans le sud-ouest de l’Allemagne, profond de 60 mètres. Le petit avion aurait été en provenance de Zurich, de la Suisse à destination de Hambourg, en Allemagne avant de disparaître du radar du centre de contrôle de la circulation aérienne, selon le média local Suedkurier. L’opération de recherche de l’épave devrait prendre plusieurs jours en raison de la profondeur des eaux.

Côte d’Ivoire : des prisonniers s’évadent du palais de justice d’Abidjan
Au total 20 prisonniers se sont évadés du palais de justice d’Abidjan après avoir agressé des agents pénitentiaires commis à leur déferrement, a indiqué mercredi une source judiciaire. Selon le procureur de la République, Richard Christophe Adou, des détenus extraits de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan et qui devraient être jugés, ont « agressé mardi des agents de police en mission de déferrement au palais de Justice d’Abidjan, occasionnant ainsi l’évasion de 20 personnes dont 10 détenues et 10 déférées ». Le palais de justice d’Abidjan est situé en plein coeur du Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne. « Le parquet tient à préciser qu’il s’agit bel et bien d’une évasion et non d’une attaque dont le Palais de Justice aurait fait l’objet », souligne le procureur de la République. Des attaques récentes menées par des individus armés à Abidjan et à l’intérieur du pays ont touché plusieurs bases des forces de défense et de sécurité sans compter des établissements financiers qui ont été braqués. A la suite des premières enquêtes sur l’évasion au palais de justice, sept agents pénitentiaires ont été relevés de leur fonction.

L’artiste Kamel Aziz en concert, aujourd’hui, à la salle Ibn Zeydoun
Pour faire oublier aux gens la canicule quotidienne de l’été, et amener les familles et le public en général à se décharger du stress, l’Office Riadh El Feth organise une soirée musicale, dédiée à la chanson chaâbi. Ainsi, cette «qâada», prévue aujourd’hui, à 19h00, à la salle Ibn Zeydoun, sera animée par l’artiste-vedette Kamel Aziz. Une occasion, estime l’établissement initiateur, de répondre au mieux aux attentes des amoureux de la chanson populaire que l’est le chaâbi algérois.

À 81 ans, une guitariste de rock fait sensation à Singapour
Après avoir fait sensation sur internet avec le rock de sa guitare électrique, Mary Ho va atteindre à 81 ans un sommet mercredi à l’occasion de la fête nationale à Singapour, en jouant devant un large public. « C’est la première fois que je participe à un grand événement, je suis très nerveuse », a déclaré Mme Ho, avant les célébrations dans la soirée du 52e anniversaire de l’indépendance de l’archipel d’Asie du Sud-Est. C’est à l’âge de 60 ans que cette grand-mère de sept petits-enfants a commencé à se mettre à la guitare, elle qui a longtemps rêvé de jouer d’un instrument de musique. Mme Ho a d’abord appris elle-même avec un livre d’initiation à la guitare acoustique et elle était contente de jouer et chanter. Mais quand un ami lui a fait découvrir il y a une dizaine d’années le grand classique « Samba Pa Ti » de la star de rock Carlos Santana, elle a décidé de prendre des cours avec un professeur. « C’était trop difficile (d’apprendre seule), donc j’ai trouvé un professeur. Mais le professeur m’a regardée en disant +Oh, je n’ai jamais enseigné à quelqu’un de votre âge auparavant+ », a-t-elle raconté en souriant. Depuis, elle a amassé une collection de plus de 20 guitares, enregistré son propre album de musique latino et elle est souvent demandée pour des concerts de bienfaisance. Une vidéo de Mary Ho jouant « Need Your Love So Bad », un classique du rock, a été visionnée plus de 1,1 million de fois sur YouTube.