costume traditionnel algérien

LE COSTUME TRADITIONNEL ALGERIEN DANS LE THEATRE : Faire de la tenue de scène un objet de recherche

Les participants au séminaire sur le costume traditionnel algérien et son utilisation dans le théâtre, organisé à Tlemcen, ont appelé au terme de deux jours de travaux, les universitaires à se pencher sur cette thématique importante.
Les conférenciers présents à cette rencontre ont appelé les chercheurs académiciens, les doctorants spécialisés en anthropologie culturelle et en arts dramatiques à effectuer des recherches à même de constituer une base de données scientifiques bien détaillées sur le costume traditionnel algérien et son utilisation dans les œuvres artistiques qu’elles soient théâtrales ou cinématographiques.
Des chercheurs ayant relevé, dans leurs interventions, la nécessité impérieuse de développer l’aspect académique, ont recommandé la création, au sein des universités algériennes, d’équipes de recherche qui s’attèleront à étudier le costume traditionnel, ses fonctions, ses symboles et significations et ses différentes utilisations afin d’instaurer une assise scientifique au patrimoine vestimentaire algérien.
Ils ont, à ce titre, invité toutes les associations culturelles, les coopératives théâtrales et les metteurs en scène à collaborer et à travailler étroitement avec les académiciens pour une meilleure utilisation du costume dans leurs œuvres, dans l’optique de préserver ce legs patrimonial et améliorer ses utilisations dans le plus grand respect des traditions culturelles de toutes les régions du pays et de l’identité du peuple algérien.
Les travaux de la deuxième et dernière journée de ce séminaire, premier du genre organisé par le Centre national d’interprétation du costume traditionnel algérien à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du théâtre, se sont penchés sur les aspects esthétiques du costume algérien et les symboliques qu’il met en valeur.
Dr Kerkoua Driss et Dr Hamdani Kaddour de l’université de Sidi Bel-Abbes ont abordé l’importance des habits traditionnels dans les festivités du théâtre traditionnel « Halqa » et les différentes techniques utilisées par les animateurs dans ce cas de figure.
L’anthropologue Litim Zakia du Centre national de recherche préhistorique, anthropologique et historique (CNRPAH), Abdelkader Rouahi de l’université d’Adrar a bondé dans le même sens, soulignant l’importance d’étudier tous les aspects du costume traditionnel et la place primordiale qu’il doit occuper dans le théâtre comme art populaire reflétant le vécu quotidien de la population et ses diverses mutations au fil du temps.