Le 3e Festival national du Melhoun du 20 au 26 août à Mostaganem

Le 3e Festival de la poésie populaire algérienne dite « Melhoun », dédié à la mémoire de son fondateur, Sidi Lakhdar Benkhelouf, se tiendra du 20 au 26 août à Mostaganem, a annoncé le commissaire du festival, Abdelkader Bendameche. Un hommage appuyé sera rendu cette année à deux pionniers du Melhoun, Cheikh El Habib Hachelaf (1924-2005) et Cheik Hamada ( 1889-1968), à travers la projection de deux documentaires consacrés à la vie et l’oeuvre des deux poètes. Dédié au texte poétique, le festival verra la participation de plusieurs poètes venus, outre Mostaganem, de Tiaret, Béchar, M’sila, Chlef, Laghouat et Blida. Un concours, mettant en compétition 25 poètes finalistes, sera organisé du 23 au 25 août. Les trois premiers lauréats se verront attribuer des prix dotés de 150. 000, 100. 000 et 50. 000 DA, respectivement. Au programme de cette édition, il y aura également des déclamations poétiques, des chants bédouins, des projections de documentaires, des hommages et des expositions. La poésie Melhoun est considérée comme un « grenier » dans lequel puisent notamment des paroliers et des chanteurs du châabi et du hawzi. La 2ème édition de ce festival qui se tient à la Maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem, a été marqué par la commémoration du 456e anniversaire de la bataille (contre les Espagnols) de Mezaghrane, dont Sidi Lakhdar Benkhelouf était un des acteurs.
Institutionnalisé en 2003, le Festival culturel national de la poésie Melhoun vise à valoriser et à promouvoir les poètes et la poésie populaire (bédouine et citadine).

Début des Olympiades de l’excellence à Alger
Les Olympiades  »de l’excellence », organisées par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ont débuté hier à Alger avec la participation de 300 jeunes dans plusieurs catégories. Les Olympiades, qui se poursuivront jusqu’au 19 août prochain, comprennent plusieurs matières dont les mathématiques, l’histoire et la dictée. Les compétitions sont ouvertes dès dimanche matin en suivant un programme établi par les organisateurs. Les participants à ces Olympiades dans la catégorie  »mathématiques » concourent au lycée des mathématiques de Draria tandis que les jeunes concernées par l’épreuve de dictée en arabe et en français ainsi que celle d’histoire sont rassemblés dans la matinée au village des Artistes de Zéralda. Pour la discipline des mots croisés, les candidats ont pris part à la manifestation au sein de l’Institut national de formation supérieure des cadres de la jeunesse de Tixeraïne. L’Ecole supérieure des technologies des sports de Dély Brahim accueille les participants dans la discipline des échecs. Cette manifestation, qui rassemble 300 candidats dans chaque discipline, sera clôturée au stade du 20-Août d’Alger.

Huawei Algérie innaugure Algerian Seeds for Future
Huawei Algérie et ses partenaires l’INTTIC et l’INPTIC inaugurent en Chine le programme « Algerian Seeds for Future» en organisant la première formation destinée à 10 jeunes étudiants Algériens. Dans la cadre d’un partenariat avec l’Institut national de la poste et des technologies de l’information et de la communication, Huawei, fournisseur et leader mondial des solutions et services TIC, a organisé une formation destinée à des étudiants algériens performant dans le domaine des télécommunications . Les jeunes talents algériens étaient invités au niveau du centre de recherche de Huawei situé à Shenzhen en Chine pour découvrir le savoir-faire du leader mondial et découvrir les nouvelles évolutions technologiques des TIC. Avec cette première initiative, le leader Mondial Huawei, souhaite via la formation« Algerian Seeds for Future » collaborer étroitement avec les deux instituts algériens en télécommunication à savoir l’INTTIC et l’INPTIC de l’Institut national de la poste et des technologies de l’information et de la communication pour développer la formation des TIC en Algérie, en mobilisant des domaines de compétences et promouvoir leur nouvelle évolution technologique. La cérémonie d’ouverture de cet événement a eu lieu à Pékin en date du 27 Juillet en présence de Mokhtar TERRA, Ministre conseiller de l’ambassade d’Algérie en Chine et GONG, vice-président supérieur de Huawei, qui ont tenu à souhaiter personnellement la bienvenue aux 10 étudiants algériens. Dix jeunes talents (étudiants) algériens âgés entre 18 et 25 ans ont été soigneusement choisis, par ordre de mérite (les cinq majors de promotion de chaque établissement) afin de bénéficier d’un apprentissage pédagogique et culturel au sein de la maison mère de Huawei en Chine. Cet apprentissage qui s’est déroulé sur deux semaines comprend une formation linguistique (en Chinois Mandarin) dans une université réputée de Pékin et une formation sur les nouvelles technologies de pointe entièrement prise en charge par l’entreprise. Huawei a tenu à mettre à la disposition des étudiants toute son expérience dans les réalisations innovatrices dans le domaine des TIC. Un certificat a été remis aux étudiants au terme de cette formation à la cérémonie de clôture.Les étudiants sont revenus en Algérie tout sourire et fort de cette expérience tant humaine que professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>