Arabie

L’Arabie saoudite va construire une gigantesque cité de divertissement

L’Arabie saoudite lancera en 2018 la construction d’une gigantesque cité de divertissements grâce à des investissements locaux et étrangers, a annoncé le vice-prince héritier. La zone située au sud-ouest de la capitale saoudienne Riyadh, accueillera «la plus grande ville culturelle, sportive et de divertissement du royaume (…), a affirmé vers minuit, vendredi dernier, le fils du roi et ministre de la Défense Mohammed ben Salmane, cité par l’agence de presse officielle SPA. Considérée comme unique en son genre dans le monde, elle aura une superficie de 334 km², a-t-il ajouté, soit environ trois fois celle de Paris. La ville offrira «des activités de qualité soigneusement choisies, dont un parcours de safari et un gigantesque parc d’attractions, a énuméré Mohammed ben Salmane. Elle accueillera également des compétitions sportives et des courses automobiles. Elle comprendra également des restaurants et des hôtels pour attirer les touristes dans ce qu’il a qualifié de «capitale des aventures futuristes». La première pierre de la cité de divertissements sera posée en 2018, et le projet sera officiellement inauguré en 2020, a indiqué le vice-prince héritier. Le Fonds public d’investissements qu’il préside en sera le principal investisseur, aux côtés d’une «élite de grands investisseurs locaux et étrangers». La construction de cette gigantesque cité de divertissements entre dans le cadre des projets de diversification de l’économie saoudienne, fortement dépendante du pétrole.

Réunion annuelle de Haut niveau Algérie-UE, demain, à Bruxelles
Le ministre de l’Énergie, Noureddine Boutarfa, coprésidera, demain à Bruxelles, avec le Commissaire européen en charge de l’action pour le Climat et de l’Énergie, Miguel-Arias Canete, la réunion annuelle de Haut niveau Algérie-Union européenne (UE), a indiqué hier le ministère dans un communiqué. Cette réunion se penchera sur l’examen du rapport d’activité du partenariat stratégique Algérie-UE, ainsi que sur «les perspectives, les priorités et les activités futures notamment en matière de facilitation des investissements dans l’exploration et la production de gaz naturel en Algérie». Elle portera aussi sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, ainsi que l’organisation de forums d’affaires, a ajouté la même source. Par ailleurs, en marge de cette réunion, il est prévu une rencontre entre Boutarfa et le Commissaire européen, poursuit le communiqué.

Sellal en visite de travail, demain, à Djelfa
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera demain une visite de travail dans la wilaya de Djelfa, indique hier un communiqué des services du Premier ministre. Au cours de cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du président de la République, Sellal «devra s’enquérir de l’état d’exécution du programme de développement de cette wilaya et procédera à l’inauguration et au lancement de plusieurs projets à caractère socio-économique, notamment dans les domaines qui permettent une amélioration des conditions de vie des citoyens», précise la même source. Le Premier ministre sera accompagné lors de cette visite d’une délégation ministérielle.

Un kamikaze tué par la police à Aden (Yémen)
L’unité de lutte antiterroriste d’Aden a indiqué, hier, avoir «éliminé» un kamikaze qui s’apprêtait à attaquer un point de contrôle de la police, selon des médias. L’opération a eu lieu samedi après-midi, a précisé dans un communiqué le porte-parole des services de sécurité de la ville méridionale yéménite, Abder-Rahmane al-Naqib cité par l’AFP. Le kamikaze portait un uniforme militaire et une ceinture d’explosifs, a-t-il ajouté, indiquant que son interception, avant qu’il n’atteigne un poste de contrôle de Tawahi, dans le centre de la ville, avait été rendue possible grâce à des informations obtenues par la police. Une vidéo filmée par la police et mise en ligne sur les réseaux sociaux, montre un homme habillé en militaire marchant en direction d’un point de contrôle de police. Il croise un officier habillé en ouvrier municipal qui se retourne après son passage pour l’exécuter par balle. D’autres officiers arrivent en voiture et retirent la ceinture d’explosifs que portait le kamikaze.

Le projet «GEAT» entre Sonelgaz et General Electric achevé début 2019
Le projet de partenariat entre Sonelgaz et le groupe «General Electric (GE) Oil and Gas Algeria», pour la création d’une usine de fabrication d’équipements utilisés dans l’industrie pétrolière et gazière à Batna, sera achevé en début 2019. Ce projet, appelé «GEAT» (GE Algeria Turbine), constitue l’un des projets majeurs de General Electric en Algérie.

17 000 oiseaux migrateurs arrivent à Béni-Haroun, Mila
Le nombre d’oiseaux migrateurs à proximité du barrage de Béni-Haroun, wilaya de Mila, a augmenté en atteignant les 17 000 volatiles, répartis sur 19 espèces, contre près de 5 000 oiseaux en 2013. Parmi ces races venues notamment d’Europe et d’Asie, figurent 5 000 oiseaux de la famille du Grand Cormoran. Le Ciconiidé figure également parmi les oiseaux migrateurs, habitués de la région de Beni-Haroun transitant depuis l’Europe profonde jusqu’à Béni-Haroun à la recherche d’un climat doux et de meilleures conditions à leur vie.

L’État récupère plus de 100 000 hectares de terres agricoles abandonnées
Plus de 100 000 hectares (ha) de terres agricoles abandonnées par leurs exploitants ont été récupérés par l’État. Cette superficie concerne les terres attribuées dans le cadre de l’Accès à la propriété foncière (APFA) par la mise en valeur, et celles affectées dans le cadre de la circulaire interministérielle portant sur la création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage de 2011. À cette assiette s’ajoutent 13 000 ha attribués dans le cadre de la conversion du droit de jouissance des terres relevant du domaine privé de l’État en droit de concession, dont les exploitants ont été déchus de leurs actes de concession.

Football : le président Ahmad critique le contrat CAF-Lagardère Sports
Le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad, a estimé que le contrat d’un milliard de dollars signé par son prédécesseur Issa Hayatou avec Lagardère Sports n’était pas un bon contrat . «Tout le monde est convaincu, que ce soit le public ou la CAF elle-même, que ce n’est pas un bon contrat, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, à l’issue d’une réunion du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa). En tout cas, je m’engage à ne jamais signer d’aussi long contrat. Le Malgache a par ailleurs précisé que des personnes spécialisées en télévision et en marketing étudiaient actuellement les détails de ce document de 101 pages portant sur la commercialisation des droits marketings et médias du foot africain pour la période 2017-2028. Avant sa victoire surprise face au Camerounais Issa Hayatou, Ahmad avait assuré qu’un audit de tous les accords signés par la CAF ces dernières années serait lancé. Mais le Malgache peut-il et veut-il seulement revenir en arrière concernant ce contrat signé le 26 septembre 2016 au Caire par Issa Hayatou, l’ex-Secrétaire général de la CAF Hicham El-Amrani et le président de la division Football Afrique de LS, Idriss Akki ? Je n’ai pas encore de décision à prendre, en attendant l’analyse du contrat, a expliqué Ahmad.

Aïn-Témouchent accueille la 4e phase régionale de la DNC en Algérie
Après Tiaret, Annaba et Souk Ahras, la quatrième phase régionale de la Danone Nations Cup (DNC), la plus grande compétition internationale de football à destination des enfants de 10 à 12 ans, s’est déroulée samedi passé à Aïn-Témouchent. Ce quatrième tournoi regroupe des équipes issues de l’Ouest qui s’affronteront afin de remporter leur place pour la finale nationale, prévue avant l’été. Ainsi, six équipes issues des wilayas d’Oran, Relizane, Mostaganem, Tlemcen, Sidi-Bel-Abbès et Aïn-Témouchentse ont défilé tout au long de la journée au stade M’barek-Boucif de la wilaya d’Aïn-Témouchent. L’équipe oranaise d’Aïn-et-Turk vainqueur de ce tournoi s’est jointe à l’équipe de l’académie de Tiaret qui a remporté le tournoi de la région ouest, organisé le 21 mars, ainsi qu’au Mouloudia de Souk-Ahras, qualifié le 25 mars, et les deux équipes de sport scolaire de Boumerdès et Jijel, qualifiées le 28 mars en finale nationale.
L’équipe qui remportera la compétition algérienne aura la chance de se rendre cet automne aux États-Unis pour disputer la finale mondiale qui réunit, tous les ans, plus de 500 footballeurs en herbe issus de 32 pays. Organisée chaque année dans un pays différent, les jeunes footballeurs algériens lauréats du trophée national se sont rendus, lors des deux éditions précédentes, à Marrakech (2015) et à Paris (2016).