Ratissge

L’ANP confirme son contrôle sur les groupes terroristes : Deux éléments armés neutralisés

Le déploiement massif des troupes de l’Armée nationale populaire sur le territoire national démontre jour après jour son efficacité sur le terrain. Des maquis du Nord jusqu’aux fins fonds des frontalières périlleuses du Sud, les militaires passent au peigne fin les zones les plus reculées, susceptibles de recéler des poches terroristes. Il n’y a qu’à se référer aux nombreuses opérations suivies d’un succès pour en confirmer la mise sous contrôle des terroristes en reclus par l’ANP. Hier, ce sont deux terroristes qui ont été neutralisés par des détachements de l’armée. L’un des deux éléments – recherché et classé dangereux- a été appréhendé à Timiaouine, Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire), dans la wilaya d’Adrar, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP). Ayant rejoint les réseaux terroristes en 2012, le criminel est identifié sous le nom de T. Mohamed, alias Semsem Moussa, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale. Quant au second homme armé, il s’est rendu de son propre chef aux autorités militaires de la wilaya de Jijel, dans la 5e RM. Dénommé Ch. Mouloud dit Abou Hafs, ce terroriste était en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et de trois chargeurs garnis, précise le MDN. La même source fait état d’un élément qui a rallié les groupes terroristes en pleine la décennie noire, en 1995 précisément. Enfin, l’institution militaire rappelle sa détermination à combattre l’hydre subversive jusqu’à son anéantissement total. «Ces opérations de qualité confirment la détermination de l’ANP à traquer les criminels à travers tout le territoire national, et le degré de suivi et de vigilance afin de préserver la sécurité et la stabilité du pays», écrit le département de la Défense nationale. D’autre part, dans une opération menée par un détachement combiné de l’ANP, deux éléments de soutien aux groupes terroristes ont été appréhendés, lundi, dans la wilaya de Tébessa, selon un autre communiqué du MDN. Par ailleurs et «dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières ont arrêté, à Tlemcen (2e RM), trois narcotrafiquants et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à sept quintaux et 51 kilogrammes», ajoute la même source.
R. N.