Paludisme

L’Algérie certifiée exempte de Paludisme par l’OMS

L’Algérie a été certifiée, mercredi en Suisse, exempte du Paludisme par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), devenant ainsi le second pays africain à obtenir la certification d’élimination de cette pathologie, annonce, jeudi dans un communiqué, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Le certificat a été délivré à la délégation algérienne lors de sa participation aux travaux de la 72éme Assemblée mondiale de la Santé qui se déroule à Genève, par le Directeur Général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus et le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique », précise la même source. « Ce résultat a été possible grâce aux efforts déployés par les professionnels de la santé et l’engagement des autres secteurs dans la lutte contre le paludisme depuis plusieurs décennies consécutives », est-il souligné, rappelant qu’il s’agit de la troisième certification que l’OMS a accordée à l’Algérie. La première étant celle obtenue pour l’élimination de la polio en 2016 alors que la seconde lui a été attribuée après avoir éradiqué le Tétanos Néonatal en 2018.

La terre a tremblé à Bouira
Une secousse tellurique d’une magnitude de 4,1 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée jeudi à 14h07 dans la wilaya de Bouira, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de la secousse a été localisée à 8 km Nord Ouest de Sour El Ghouzlane ( wilaya de Bouira), précise la même source.

Saisie de 70 cartouches de balles réelles à Mascara
Les éléments de la police judiciaire ont arrêté, mardi à Aïn Farès (wilaya de Mascara), trois individus âgés entre 34 et 38 ans et saisi 70 cartouches de balles réelles, a-t-on appris mercredi de la cellule d’information de la sûreté de wilaya. Selon la même source, les policiers ont arrêté trois suspects et saisi 70 cartouches de calibre 12 d’armes de type 5 au niveau d’un barrage de contrôle dressé à la sortie nord de la ville de Aïn Farès.
Les trois mis en cause avaient pris la fuite à la vue des policiers qui leur avaient demandé de s’arrêter pour un contrôle routinier, tout en balançant un sachet en plastique du véhicule où ils se trouvaient. Ils furent arrêtés non loin du barrage de contrôle par des éléments de la Gendarmerie nationale. Les trois mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République prés le tribunal de Mascara qui les a placés en détention préventive.

Un kg de cannabis saisi et arrestation de deux individus à Hussein Dey (Alger)
Les services de la sûreté de la wilaya d’Alger ont saisi 1kg de cannabis et arrêté deux suspects à Hussein Dey (Alger), a indiqué un communiqué des mêmes services.
Agissant sur informations faisant état de deux personnes en passe de conclure un marché pour la vente d’une quantité de cannabis, les éléments de la police judiciaire relevant de la circonscription administrative de Hussein Dey ont mis sur pied un plan qui a abouti à l’arrestation des deux suspects.
Après avoir soumis les deux suspects à la fouille, les éléments de la police ont trouvé en leur possession 10 plaquettes de cannabis (1 kg) et 30 000 Da.
Les deux mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné leur placement en détention provisoire, conclut le communiqué.

Intoxication de 41 élèves à Chaâbet El Ameur (Boumerdès)
Quarante-et-un (41) élèves souffraient jeudi d’intoxication dans le village de Djebel Ouled Ali de la commune de Chaâbet Al Ameur (Est de Boumerdès) suite à la consommation vraisemblablement de denrées alimentaires périssables acquises par eux-mêmes, a-t-on appris auprès de la direction du Commerce de la wilaya.
Selon le chargé du service consommateur et de répression des fraudes, Gueham Azzedine, ces enfants, dont la vie est hors de danger, ont ressenti des «douleurs abdominales suivies de diarrhées et de nausées immédiatement après avoir consommé du cachir et du fromage, qu’ils avaient acheté d’un commerce d’alimentation générale mitoyen à leur école primaire «Allache Moussa». Les enfants, a-t-il ajouté, «ont été transportés en urgence vers la polyclinique du village, où ils ont reçu les premiers soins nécessaires, avant de regagner les bancs de leurs classes». À l’issue de cet incident, une commission d’enquête a été dépêchée sur les lieux, par les services des directions locales du commerce et de la santé, en vue de déterminer les causes exactes de l’état de ces enfants.

La dépouille du pêcheur, disparu dans le naufrage du bateau, rejetée par la mer à Gouraya (Tipasa)
La dépouille du pêcheur disparu le 26 avril dernier dans le naufrage du bateau de pêche «Houria» au large de Messelmoune (Tipasa) a été rejetée par la mer à Gouraya, a-t-on appris mercredi auprès des services de la Gendarmerie nationale. Le corps de la victime, Omar Oumari, originaire de la ville de Bouharoune, a été repêché dans un état de dégradation avancé à la plage de Bouguera (près du camp Naftal) et identifié par sa famille, a-t-on ajouté de même source. Le bateau de pêche à l’espadon «Houria» a fait naufrage depuis près d’un mois, avec à son bord cinq marins. L’accident a causé la mort, sur place, d’un marin âgé de 26 ans, alors que trois autres ont été sauvés. Agé de 30 ans et père de deux enfants, le 5ème marin naufragé a été déclaré, quant à lui, disparu, avant que sa dépouille ne soit rejetée par la mer au large de Gouraya hier mardi aux enivrons de 19H00. Le bateau «Houria», un petit métier de neuf mètres de long, est sorti en mer la nuit de jeudi 26 avril, avant de faire naufrage à cause des mauvaises conditions climatiques.

Pour la 12ème année consécutive
Ooredoo organise un Iftar en l’honneur des médias

Ooredoo a organisé le mercredi 22 mai 2019 à l’hôtel AZ Palm-Beach à Alger, son traditionnel Iftar en l’honneur de ses partenaires du secteur des médias et de la communication à l’occasion du mois sacré du Ramadhan. Cette rencontre conviviale s’est déroulée en présence du Directeur Général de Ooredoo, M. Abdullatif Hamad Dafallah, des cadres de Ooredoo et des représentants du secteur des médias et de la Communication. À cette occasion, Ooredoo a présenté ses vœux de succès et de prospérité pour ce mois sacré à l’ensemble des professionnels des médias tout en saluant leur fidélité et leur professionnalisme. Dans son message, M. Abdullatif Hamad Dafallah a déclaré : « Nous sommes heureux de renouveler cette louable tradition qui constitue pour nous l’occasion de partager avec nos partenaires du secteur des médias, l’ambiance conviviale et fraternelle du mois sacré de Ramadhan. La presse algérienne contribue au rapprochement de Ooredoo avec ses clients qui peuvent ainsi suivre nos réalisations et nos défis technologiques. Nous veillerons à renforcer davantage notre partenariat pour avancer et réussir les challenges futurs. » Le Directeur Général de Ooredoo a également évoqué les différents projets menés par Ooredoo en direction des professionnels des médias, tels que le concours Media Star qui est à sa 13ème édition et le Club de presse qui a assuré jusque-là 66 sessions de formation dans diverses thématiques. M.Dafallah rappellera également les initiatives citoyennes de Ooredoo entreprises dans le cadre de sa responsabilité sociétale, notamment les Iftars Ramadhan dans les salles de restauration de ses sièges d’Alger, d’Oran et de Constantine en partenariat avec le Croissant-Rouge algérien (CRA) et l’opération « Kassar Syamek » en collaboration avec la Gendarmerie Nationale et les Scouts Musulmans Algériens consistant à offrir des coffrets repas au niveau des barrages routiers à Alger, Oran et Constantine. Il y a lieu de rappeler que depuis 12 ans, Ooredoo convie les professionnels des médias à deux rendez-vous annuels à savoir le diner du nouvel an et l’Iftar Ramadhan.