Zetchi

L’AG élective de la FAF se tiendra ce matin à Sidi-Moussa : Zetchi sur la voie royale ?

Le feuilleton de l’assemblée élective de la FAF devrait, sauf surprise de taille, connaître son épilogue ce matin avec le déroulement du vote au niveau du centre technique de Sidi-moussa, après plusieurs rebondissements dans ce dossier qui a défrayé la chronique.

La commission de recours, réunie avant-hier, a confirmé le président du PAC, Kheireddine Zetchi, comme candidat unique, en rejetant le recours d’Abdelkrim Medouar, le porte parole de l’ASO Chlef, qui postulait à la succession de Mohamed Raouraoua. « La commission de recours, présidée par M. Hassen Hammar, a examiné ce samedi 18 mars 2017 le seul recours introduit avant la date limite, à savoir celui de M. Abdelkrim Medouar. La commission de recours a rejeté le dossier de recours de M. Medouar au motif de l’absence de dossiers de candidats à l’appui de la liste de candidatures adressée à la commission électorale », selon un communiqué de la FAF. L’élection se tiendra avec un seul candidat, à savoir Kheïreddine Zetchi, le président du PAC, dont l’équipe vient d’accéder officiellement en Ligue 1, cinq journées avant la fin du championnat de division 2. Pour rappel, la liste de Zetchi comporte : Hakim Meddane, Mohamed Maouche, Bachir Ould Zemirli, Rebbouh Haddad, Radia Fertoul, Rachid Gasmi, Messaoud Koussa, Larbi Oumamar, Amar Bahloul, Djahid Zefzef, Noureddine Bakiri et Mohamed Ghouti. Aupravant, sept autres candidats ont vu leurs dossiers rejetés. Il s’agit de MM. Mouldi Aïssaoui, Mansour Beldjoudi, Ahmed Mebrek, Youcef Azzouz, Djamel Cherif, Rachid Asma et de Melle Khadidja Belkadi », avait annoncé la commission de candidatures mercredi dernier. C’est le début d’une « éclaircie » dans le flou qui entourait depuis quelques jours le processus d’élection du nouveau président de la fédération. Néanmoins, Ali Baâmeur, le désormais président de la Ligue de Ouargla et de la commission électorale, semble faire de la résistance. Il est sorti de son mutisme pour défendre sa position initiale, à savoir le report pur et simple de l’AG. « Nous avons décidé de reporter les élections sur la base des statuts de la FAF, stipulant que le délai entre les Assemblées ordinaire et élective est de 60 jours. Nous avons publié un communiqué en ce sens sur le site officiel de la FAF où tout a été mentionné », a indiqué Baâmeur.
Et même si certains pensent que Zetchi est sur une voie royale pour accéder aux hautes sphères du football algérien, dans les coulisses de ses opposants l’on promet une ‘’grosse surprise’’. Le président du PAC fait face à une opposition dont les chefs de file ne sont autres que certains patrons des clubs professionnels.
Hakim S.