FCE-SONATRACH

La transition énergétique nationale en débat, du 17 au 19 janvier, à la Safex d’Alger

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach et le Forum des chefs d’Entreprise organisent, du 17 au 19 janvier prochains, à la Safex des Pins martimes à Alger, une Conférence – exposition, sous le thème «La stratégie nationale de transition énergétique». Au menu de cette rencontre, où il sera question de débattre des voies et moyens possibles à même d’accompagner la stratégie énergétique nationale et sa mise en œuvre, une exposition (regroupant l’ensemble des opérateurs nationaux dans le domaine) retraçant le potentiel national existant en matière des énergies renouvelables, ainsi qu’une conférence nationale sur les énergies nouvelles. Ces deux activités s’étaleront sur les trois jours du déroulement de l’événement. Enfin, et en troisième lieu, il y’aura la tenue de la 4e rencontre du club Energia, relevant du Jil FCE. Dans une note conceptuelle de cette conférence-exposition, rendue publique en prévision, les organisateurs s’en tiennent à la vision du président de la République et son programme portant énergies nouvelles. «Le programme national des énergies nouvelles et renouvelables et d’efficacité énergétique sera lancé dans toutes ses composantes pour contribuer d’une part à accroître la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie et d’autre part à l’industrialisation du pays à travers le développement des capacités technologiques et la fabrication des équipements requis par ce programme», a-t-on écrit.

Des contrats énergétiques entre l’Algérie et l’Irak
Plusieurs contrats seront signés dans les domaines de l’énergie et des hydrocarbures entre le ministère de l’Energie et le ministère irakien du pétrole pour le développement des activités des compagnies pétrolières et leurs expériences, la modernisation des moyens de prospection et la concrétisation des projets communs, a indiqué un communiqué du ministère. L’approbation de ces contrats a été concrétisée par la signature d’un PV de réunion entre le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni et le ministre irakien du pétrole, Jabbar Ali Al-Lueibi pour des accords de partenariat via des joint-ventures à l’avenir entre le ministère de l’Energie, représenté par le groupe Sonatrach et le ministère irakien du Pétrole, représenté par ses compagnies pétrolières, précise le communiqué. Les deux parties ont convenu, également, de la création d’une commission de coordination pour la communication et le suivi des conventions, ajoute la même source. Les deux responsables ont fait savoir que le PV de réunion a porté sur la coopération entre Sonatrach et les entreprises irakiennes de production de gaz en vue d’un meilleur investissement en matière de gaz, de prospection, de production et des usines de pétrochimie et d’engrais.

Mobilis fidèle à Tamazight
Moblis demeure le seul et unique opérateur de téléphonie mobile à utiliser le caractère Tifinagh de la langue Amazigh dans tous ses visuels diffusés dans la presse nationale depuis une année. Mobilis travaille en étroite collaboration avec le Haut commissariat à l’amazighité (HCA) pour la transcription en Tifinagh de tous les textes accompagnant ses spots publicitaires.

13.000 touristes bloqués dans une station alpine en Suisse
Quelque 13.000 touristes ont été bloqués hier dans l’une des stations de ski les plus réputées de Suisse (Zermatte) en raison des récentes chutes de neige tombée en abondance, a rapporté la presse locale citant la station. Il y a actuellement «environ 13.000 touristes à Zermatt», situé dans le canton du Valais (sud-ouest), a indiqué une responsable de la station, Janine Imesch. «Les arrivées et les départs ne sont pas possibles pour le moment» et il peut y avoir des «coupures d’électricité», explique sur son site la célèbre station. La route cantonale pour accéder à la station a été fermée depuis lundi matin, 09h00. «Et le train est arrêté depuis hier soir 17h30», a précisé Mme Imesch, citée par l’AFP. La station dispose au total de 13.400 lits touristiques, dont 7.200 dans les hôtels et 6.200 dans des appartements. La population de la commune s’élève elle à environ 5.500 habitants. «On ne peut pas skier ou faire de la randonnée mais c’est tranquille, un peu romantique. Ce n’est pas la panique», a commenté Mme Imesch. Un vol de reconnaissance est prévu au-dessus de la région afin de décider de la suite.

Trump persona non grata dans ses propres fiefs
Donald Trump a reçu lundi un accueil mitigé de la part de supporters d’un match de football américain dans un Etat conservateur du sud, traditionnellement acquis au président républicain. Donald Trump assistait à un match universitaire à Atlanta (Géorgie), entre les équipes de Géorgie et de l’Alabama, devant des dizaines de milliers de supporters qui ont à la fois acclamé et hué le président américain quand il est entré sur le terrain pour entendre l’hymne national. Certains fans avaient été bloqués plus d’une heure dans le froid et sous la pluie, alors que la zone autour du stade était verrouillée pour l’arrivée du convoi présidentiel. Donald Trump a assisté à l’exécution de l’hymne national aux côtés des joueurs, fredonnant en partie «The Star Spangled Banner». Le président avait lui-même lancé une polémique sur les sportifs qui mettent un genou à terre pendant l’hymne national en signe de protestation contre les violences policières. Cet accueil mitigé pourrait être une source d’inquiétude pour la Maison Blanche, venant d’un public de deux états solidement républicains et considérés comme faisant partie de la base du «pays Trump».

L’ibuprofène potentiellement nocif pour la fertilité masculine
Des prises très régulières d’ibuprofène, un médicament répandu contre la douleur ou la fièvre, pourraient être nocives pour la fertilité masculine, avance une étude menée auprès de sportifs et in vitro. «Attention à la prise soutenue d’ibuprofène chez l’homme», concluent des chercheurs français de l’Inserm et danois, qui ont examiné 31 sportifs âgés de 18 à 35 ans. L’ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien en vente libre dans de nombreux pays, sous de nombreuses appellations dont Advil, Antarène ou Nurofen. Il est prisé par de nombreux sportifs, qui cherchent dans cette substance autorisée un effet antidouleur. Mais il peut être nécessaire pour certains patients comme les arthritiques. Près de la moitié des hommes suivis dans l’étude publiée par la revue américaine PNAS ont pris ce médicament quotidiennement, et les autres un placebo.

Le Brent se maintient à plus de 67 dollars à Londres
Les prix du pétrole se stabilisaient hier en cours d’échanges européens, après avoir atteint de nouveaux sommets en plus de deux ans et demi, portés par des achats spéculatifs sur fond de tensions géopolitiques persistantes et d’espoirs de resserrement de l’offre. En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 67,75 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 3 cents par rapport à la clôture de lundi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat de février prenait 11 cents, à 61,84 dollars. Les cours du brut sont montés jeudi en début d’échanges asiatiques à de nouveaux sommets depuis début mai 2015, à 68,29 dollars pour le Brent et 62,56 dollars pour le WTI.