La série des morts « à la baleine bleue » s’allonge : Un adolescent de 17 ans se suicide à Tipasa

Un adolescent de 17 ans, habitant la commune de Menaceur, près de Cherchell, a été retrouvé pendu dans la maison familiale, avec, dans sa poche, un téléphone portable arrêté au jeu dit « baleine bleue ». L’information a été confirmée hier, par Radio Tipasa, spécialisée dans l’information locale et de proximité, et son corps était arrivé effectivement au Chu de Tipasa, affirmaient des témoins. Une véritable «baleinomania» morbide s’est subitement emparée des jeunes enfants et des adolescents en Algérie depuis trois mois et la liste des suicides, par pendaison dans la quasi-totalité des cas, ne cesse de s’allonger, sans que ni psychologues, ni sociologues ne puissent donner une explication sérieuse et convaincante d’un phénomène qui dépasse tout entendement.