Port

LA MARCHANDISE CONSISTE EN DES PRODUITS D’ÉCLAIRAGE : Blocage étrange de 200 conteneurs dans les ports

Animant, hier, une conférence de presse au siège de l’Association nationale des commerçants et artisans (Anca) à Alger,  des importateurs de produits d’éclairage Led «Spot Led» ont plaidé pour débloquer le plus rapidement, quelque 200 conteneurs en souffrance dans les ports au niveau national, précisant ainsi que ces conteneurs occupent, actuellement les espaces de ces ports depuis le mois de septembre dernier.

Plus que cela, ces derniers affirment que leurs produits «Spot Led» sont bloqués, dans ces ports et que : «Nous sommes en train de payer des frais de magasinage et des surestaries importantes», ont-ils ajouté, tout en réclamant, en revanche des mesures pour régler  leur situation qui devient, selon eux, «inquiétante».
Le blocage ne cesse d’être dénoncé, également au cours de cette conférence de presse par ces importateurs. Un d’entre eux nous a expliqué, d’emblée,  que les vraies raisons de ce blocage sont ignorées : «on ne sait pas vraiment si, ce problème provient des services de la Douane, du ministère du Commerce ou bien du ministère des Finances», a-t-il avoué. Toutefois, il précisera  que : «De toutes les  façons, nos produits sont bloqués et nous continuerons à payer  des charges importantes  au niveau du port».
Pour sa part, un autre importateur considère que ce blocage est dû au changement de la position tarifaire de ce produit. «Pour cela, nous demandons aux dirigeants des Douanes, notamment le DG de cette institution fiscale,  de prendre des mesures concrètes pour régler notre problème». De son côté, le président de l’association d’électricité et des appareils d’éclairage affiliée à l’Anca, Meraliti Hocine a précisé que cette situation est catastrophique, ajoutant, toutefois que toutes leurs tentatives auprès de la direction des Douanes, des ministères du Commerce et des Finances, sont restées vaines.
S’exprimant, pour sa part, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (Anca), Hadj Tahar Boulanouar a plaidé également pour la levée du gel du blocage de ces produits «Led» au niveau des ports. Il a, d’autre part,  plaidé de revoir la  classification de ces derniers  au niveau des Douanes, soutenant, par ailleurs que   : «D’après l’étude des dossiers de ces importateurs des produits de «Spot Led», il s’est avéré  que ces derniers ont  respecté les lois», a-t-il indiqué.
Tout compte fait, les importateurs des produits d’éclairage Led  «Spot Led» interpellent les autorités concernées pour régler leurs problèmes et que, d’après leurs propos, ils se retrouvent dans une situation embarrassante.
Mehdi Isikioune