SITEV

LA 21E ÉDITION DU SITEV S’OUVRE AUJOURD’HUI À LA SAFEX : La destination Algérie sous les projecteurs

Après deux ans d’absence, en raison de la pandémie du Covid-19, la 21ème édition du Salon international du tourisme et des voyages fait son grand retour. Un rendez-vous qui se tiendra à la SAFEX, du 29 septembre au 2 octobre, et qui réunira plus de 200 opérateurs locaux et étrangers. L’occasion pour tous les acteurs du secteur de promouvoir leurs offres et faire découvrir aux visiteurs, toutes les potentialités dont regorge le pays, en matière de diversité culturelle et naturelle.

Sous le slogan « Un nouveau concept pour le tourisme », cet événement sera l’opportunité pour tous les professionnels du tourisme, entre agences, associations et organisations, hôtels, centres touristiques, compagnies aériennes, tour-opérateurs, experts et hommes d’affaires, de partager leur expérience autour d’activités qui mettront en exergue la progression du tourisme en Algérie, notamment après une période pandémique léthargique, qui a totalement chamboulé le secteur et paralysé le quotidien des voyageurs. Une aubaine pour les fournisseurs, durant quatre jours, afin d’établir des contacts et à la mise en réseau de leur participation à ce salon, avec leurs potentiels clients, en vue de valoriser leurs produits et renforcer ainsi leurs propositions et obtenir de meilleurs résultats commerciaux. En termes d’objectifs visés à cet égard, ce rassemblement « référentiel » permettra d’établir et mettre au grand jour, la grande diversité, les talents et les différents domaines spécialisés que renferme ce secteur vital, considéré comme un moteur majeur de l’économie nationale.

Comment promouvoir la destination Algérie
À l’occasion de la journée mondiale du Tourisme, célébrée le 27 septembre dernier, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a affirmé que « Le SITEV sera l’occasion pour tous les opérateurs algériens d’exporter les compétences algériennes vers le marché international ». Tout en mettant en évidence la volonté des autorités à impulser de nouvelles approches, à même de promouvoir la destination Algérie, outre la relance du tourisme local, Hamadi a souligné « l’importance d’engager une nouvelle réflexion sur le tourisme en Algérie au vu des différentes potentialités qu’elle recense, en sus de relever tous les défis ». Concernant le bilan de la dernière saison estivale, le ministre du Tourisme s’est dit « satisfait », grâce notamment aux efforts consentis par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans le développement et la relance du secteur touristique. En termes de chiffres, le premier responsable du secteur en Algérie a fait savoir que le parc hôtelier, au niveau des communes côtières, s’est « renforcé par 58 nouveaux établissements, d’une capacité d’accueil de 7 022 nouveaux lits, permettant d’atteindre 97 000 lits au niveau des 14 wilayas côtières ». Un constat qui a permis selon les statistiques, d’accueillir « plus de
10 500 000 touristes locaux et étrangers sur les 14 wilayas côtières, et de réaliser un chiffre d’affaires de plus de 200 Mds Da ». Pour Hamadi, l’heure est venue de « s’engager dans une nouvelle conception et de nouveaux mécanismes et législations, dans le but de propulser les « potentialités touristiques de l’Algérie en matière de diversité culturelle, civilisationnelle et historiques qui remontent à des milliers d’années, pour l’édification d’un avenir de tourisme durable et plus fort ».

L’innovation pour aller vers l’industrie touristique
Par ailleurs, et comme l’avait fait savoir la directrice générale de l’Office national du tourisme (ONT), Saliha Nacer Bey, « cette édition sera riche en événement, à travers l’exposition des derniers développements du secteur du tourisme dont l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) et la généralisation du numérique dans la promotion des destinations touristiques en Algérie et du tourisme local ».
En effet, lors de cette manifestation, les participants feront la promotion des nouvelles tendances et des innovations qui façonneront l’avenir de l’industrie du tourisme, en Algérie et partout dans le monde. De nouvelles pratiques et modèles, dans le cadre du renouvellement de l’ambiance touristique, à l’ère d’une ère nouvelle imposée par les conséquences du Covid et des derniers bouleversements qu’a connue la planète, dans tous les secteurs, notamment.

Remodeler et diversifier l’activité
Bien avant la pandémie du Covid, l’industrie touristique en Algérie s’était penchée sur les nouveaux enjeux et défis propres au secteur, selon la notion de spécialisation, afin d’octroyer une dimension élargie et une stratégie fructueuse. En effet, l’émergence de plusieurs services et de nouvelles gammes de produits, ont poussé les autorités compétentes qui relèvent du tourisme, à dresser les grandes lignes en vue de façonner un nouvel esprit, capable d’accompagner l’investissement, tant au niveau des infrastructures qu’au niveau de l’activité touristique elle-même. À l’ère nouvelle dictée par l’évolution constante du secteur, les concepts « écologie », « durabilité », « pédagogie et éducation », « formation », « agrotourisme », pour ne citer que ceux-là, imposeront désormais pour l’Algérie de demain, et les décideurs locaux, notamment, de s’adapter à cette « nouvelle réalité » que le SITEV tentera d’absorber et de canaliser. Un privilège pour repenser et relancer l’image de marque du tourisme en Algérie.
Hamid Si Ahmed